naruto-rpg


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 histoire naruto (parodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:33

Prologue:
J'ai pas envie d'aller au lycée... D'abord, je connais personne, ensuite, y aura des pouffiasses de merde qui vont m'harceler... Déjà qu'elles ont failli casser notre ancienne maison... Pff, toute façon, c'est qu'une maison... J'ai déjà tout perdu : mes parents, mon enfance... Ca changera quoi d'aller au lycée ?
En entrant dans la salle de bain, y a Itachi, mon frangin, qui se brosse les dents.

Itachi : Yo Sasu, ça va ?
Moi : Ta gueule, j'ai pas envie de causer.
Itachi : je suis bête, t'es trop relou comme mec... C'est la rentrée !! Tu vas te faire des copains !!
Moi : Tu me parles comme si j'étais un gamin... Des copains... Pff, j'en ai jamais eu, et c'est pas aujourd'hui que je vais m'en faire...
Itachi : Ouais, t'as raison, sociable comme t'es...

Je hais mon frère. Je sais pas pourquoi, mais depuis tout petit, je le déteste. Et lui, qui me prend pour un gamin... J'ai 16 ans, merde !! Je vais au lycée !! Et ses « Sasu » me saoulent...

Mon vrai nom, c'est Sasuke Uchiwa, 1m84. J'habite à Konoha, dans un gran appart'. Je hais l'école et... la vie, tout court. Au collège, les profs disaient que j'étais un enfant à problème, agressif, violent et introverti. C'est vrai que quand un mec m'insulte, je frappe vite et fort. Faut pas me chercher, c'est ce que je me dis toujours. Je passe dans la cuisine en prenant une tartine, que je mange rapidement sans motivation. Itachi y est entré aussi.

Itachi : Alors c'est bon ?
Moi : Fous-moi la paix.
Itachi : Hé, c'est bon, j't'ai rien fait !! T'es vraiment énervé...
Moi : Je hais le lycée.
Itachi : Mais t'y est même pas allé !! En plus, moi, j'me souviens que c'étais trop cool !!
Moi : J'en ai rien à foutre de ton opinion.
Itachi : ...Ah. Franchement Sasu, pourquoi tu veux pas devenir plus sociable ?
Moi : J'y gagne quoi ?
Itachi : Ben, la vie est plus agréable quand même...
Moi : Pff, agréable... C'est niais.
Itachi : Comme tu veux, moi, j'vais travailler.

Je m'en fous complètement, mais ce sourd comprend rien. En plus, il m'harcèle de questions toutes plus merdiques les unes que les autres. Je le hais. Je sors de ma maison, en ayant pris mon sac auparavant et je vais à l'arrêt de bus. Y a personne, tant mieux, j'aime pas quand y a trop du monde. Pour être franc, j'aime pas quand y a des gens tout court. Ca cause, c'est bruyant et sans intérêt. Je monte dans le bus qui va m'emmener à mon lycée merdique. Je hais la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:35

Chapitre 1:

Je hais la vie...

Le bus me dépose devant mon lycée. Il est laid. Gris et vieux... En plus, y a pleins de gens. J'ai plus qu'à attendre la sonnerie à l'ombre d'un arbre... Je m'assois dans l'herbe en maudissant ma vie. Personne semble s'intéresser à moi ; tant mieux. Je reste à l'ombre en regardant la cour. Une limousine noire s'arrête devant le portail. Un groupe de filles en sort. Sûrement des poufs... Parmi elles, une blonde avec une queue de cheval haute qui marche devant toutes les autres. La cheffe des poufs...

Bon, de toute façon, j'm'en fous d'elles. Je m'allonge dans l'herbe, toujours en priant pour que la journée passe vite et que je puisse rentrer chez moi. Je sens une agitation autour de moi. Soudain, je vois un visage est à 10 cm du mien.



Moi : HEIN ??!!

??? : Kyaaaaah !!! Celui-là, je suis pas encore sortie avec !!! En plus, il est trop beauuuuu !!!!

Moi : Mais... tu me veux quoi ?!!

Pouf : T'es nouveau ??? Tant mieux !!! J'vais te faire visiter le lycée !!!! Allez, viens !!



Elle m'a pris par le bras et me tire vers le bâtiment gris.



Pouf : Allez !!! Mais pourquoi tu résistes ?? Ah !! Je sais : tu veux savoir mon identité !!! Alors, moi c'es Ino Yamanaka et j'ai 16 ans !! Et toi, c'est quoi ton nom ??
Moi : C'est bien la dernière chose que j'ai envie de te dire.
Ino : Allez !! On est intimes, maintenant, puisqu'on s'est parlés !! Alors, tu t'appelles comment ??

Elle veut pas me lâcher... Je veux pas donner des coups à une fille, mais si elle exagère, je le ferai !! En plus, elle me regarde dans les yeux. Faut que j'me trouve un nom, vite !!

Moi : J'm'appelle... heu... Archibald Kuraji.
Ino : Heu... Archibald... Kuraji ? Ah, heu... c'est joli comme nom... Ca sonne pas très japonais... Je peux t'appeler Archi ??
Moi : Non.
Ino : Alleeeeez !!!!! C'est mignon, Archi !!!!
Moi : je suis bête, mais lâche-moi !! J'te connais pas, alors fous-moi la paix !!!
Ino : Mais siiii, tu me connais !!! Je m'appelle Ino !!!Moi : Mais je sais rien d'autre de toi, et j'ai pas envie d'en savoir plus non plus !!!
Ino : Ah ? Heuuu... J'ai pas tout compris...
Moi : Laisse tomber, t'es trop blonde.
Ino : Ah, t'as remarqué que j'étais blonde ?? Merciiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!
Moi : ...

Elle est trop conne, c'te miss !!! Encore plus que les autres poufs précédentes de mon collège !!!
Je me détache d'Ino avec violence qui tombe par terre. J'y ai peut-être été un peu trop fort...

Ino : Ouiiin !!! Tu m'as fait maaaaal !!!
Moi : ...

Le sang coule sur son visage. Je suis pétrifié. Le sang... Le sang... !! DRIIIING !!!

La sonnerie du lycée me tire de mes pensées. Je me dépêche de consulter la liste des élèves. Sasuke... Sasuke Uchiwa, 1ère b. J'entre dans ma classe, déjà remplie d'élèves. Je me précipite
vers une place libre au fond. J'ai pas remarqué que je m'étais assis à côté de... la blonde !!!

Moi : AAAAAAAAAAAHH !!!
Ino : Oh, le destin à voulu que nous soyons assis côte à côte, Archi !!
Moi : ...Merde !

Vite, une autre place de libre !!! Ah, si, y en a une, près d'un mec blond. Je m'y assis en essayant de ne pas me faire remarquer. Trop tard, le mec blond est déjà en train de me causer.

Mec : Yo !!
Moi : ...
Mec : T'es nouveau, c'est ça ?? Tu t'appelles comment ?
Ino (en courant près de moi) : Archiiiiiiiiiii !!!
Mec : Quoi ?
Ino : Il s'appelle Archiiiii !!!
Mec : Ah, heu... Ok... Archi.
Moi : Hn...
Mec : Bon, bah, Ino, je crois que tu peux retourner à ta place, notre prof de classe va arriver.
Ino : Aaah ?? T'es sûr ??? Tu veux pas plutôt me laisser ta place ?? Comme ça, je serai à côté d'Archiii !!!
Mec : Non, la dernière fois que je t'ai laissé ma place, t'as fait des trucs louches avec le mec...
C'était qui, déjà ?
Ino : Heuuuu... C'était Sai, je croiiis !!!
Mec : Ah ouais !! C'était lui !! Il arrêtait pas de fantasmer sur toi !!
Ino : Ah oui ?? C'est normaaaal, je plais tellemeeeent !!!!
Mec : Allez, retourne à ta place ! Il y a le prof !!!
Ino : Ah ouiiiiiiiii ??

Elle s'est enfin cassée. Ouf, elle est collante. Le blond me regarde toujours avec ses grands yeux bleus azur.

Moi : Tu veux quoi ?
Mec : Bah, t'as rien dit durant ces cinq minutes...
Moi : C'est parce que j'ai rien à dire.
Mec : Ouais, c'est vrai... Au fait, je m'appelle Naruto Uzumaki, et toi, c'est... Archi ?
Moi : Non, en fait, c'est Sasuke Uchiwa.
Naruto : Ah, ok, mec !! T'es malin !!
Moi : ...
Naruto : T'es pas très causant, toi...
Moi : Je sais.
Naruto : Ah.
Moi : Hn...
Naruto : Hn...
Moi : ...
Naruto : ...
Moi : Pff...
Naruto : Pff...

Mais il me veut quoi ?? Il se moque de moi ou quoi ? Si c'est ça, il va pas rester en forme très longtemps...

Moi : Arrête.
Naruto : De quoi ?
Moi : Arrête de te moquer de moi.
Naruto : Ah bon ? Moi, je me moque de toi ??
Moi : Parfaitement.
Naruto : Ah ben, je savais pas...
Moi : Bon, t'arrêtes maintenant, ok ?
Naruto : Mais... arrêter quoi ??
Moi : Tu le fais exprès ou t'es complètement je suis vraiment idiot ??
Naruto : Les deux, peut-être...

Ca suffit !! Je peux pas le laisser m'humilier. Si je donne deux ou trois coups de poing, peut-être qu'il comprendra...

Moi : Arrête, et c'est un conseil. Si tu continues, je pourrai te frapper... et fort.
Naruto : Ah ? Tu sais, moi aussi, je me défends pas mal... Même que j'ai tabassé une banane !!!
Moi : C'est affligeant.
Naruto : Tu trouves ? Moi aussi... Je devrai essayer une mes techniques sur un chou-fleur, la consistance est plus dure.

Ca a rien de drôle, mais je me suis mis à rire. Rire. Ca doit faire des années que j'ai pas prononcé ce mot, et encore moins l'action. Mais je sais pas pourquoi, je trouve qu'il me ressemble. Mais on
est vraiment différents : il a l'air d'être très sociable, et moi, c'est exactement le contraire.

Naruto : Tu rigoles, mec ? Je savais que mes blagues feraient rire quelqu'un un jour !!
Moi : Mouahahahahahahahaaaaaaaa !!!
Naruto : Oulà, zen, mec !!

Faut que je me calme... Contrôle-toi... La porte s'ouvre. Ca doit être le prof de classe. Eh non, c'est...

Naruto : Sakura-chan !!!

Sakura-chan ?? Ca doit être la fille aux cheveux roses, avec des yeux vert émeraude, et elle est entourée de deux autres filles. Je me suis jamais intéressé aux meufs, mais je dois reconnaître qu'elle est pas mal ! Un corps superbe et un visage parfait...

Sakura : Ow !! Naruto-kun !! Ca faisait longtemps !! Ca va ?
Naruto : Ouais, et toi ?
Sakura : Super !! Le lycée me manquait... Mais c'était quand même trop cool, ces vacances à la plage !!
Naruto : En tout cas, t'as profité de l'été pour te rendre encore plus belle !!
Sakura (///) : Bah, c'est même pas vrai !! Mais merci quand même !!

Visiblement, ils ont l'air de bien se connaître...

Sakura : Et lui, c'est qui ?
Naruto : Sasuke Uchiwa, alias Archi.
Sakura: Archi ?! Pourquoi Archi?!
Naruto : Me demande pas pourquoi, j'en sais rien...
Sakura : Ah, heu... ok^ ^' Ben... Salut, Sasuke !!
Moi : ...
Sakura : Ok... T'es sourd ou quoi ??
Moi : Tu m'as traité de sourd ?
Sakura : Ben nan, enfin, oui... mais... On répond aux gens qui vous posent des questions, normalement !!
Moi : Peut-être que je suis pas normal...
Sakura : Eh ben ça se voit !!

Garde ton calme... !!!

Moi : Moi, au moins, je me teins pas les cheveux en rose bonbon !!
Sakura : C'est pas une teinture, c'est ma couleur naturelle !!
Moi : Mais oui, c'est ça...
Sakura : T'es relou...
Moi : C'est toi qui l'es...
Sakura : Ow !! M'insulte pas !!
Moi : C'est toi qui as commencé...
Sakura : Mais c'est parce que t'es trop je suis vraiment idiot !!
Moi : Répète un peu pour voir...

Elle m'énerve. Personne a le droit de me parler comme ça. Surtout pas une fille.

Sakura : T'es je suis vraiment idiot !!!
Moi : Tu veux que je te tabasse ??
Sakura : Vas-y pour voir !!
Moi : Comme tu l'auras voulu...

Les autres élèves sont tous autour de nous, en observant notre dispute avec intérêt. Ils sont persuadés qu'on va se frapper, ils sont déjà séparés en deux groupes biens distincts.

Mecs : Allez, Sakuuu !!! T'es la plus forte !!!
Meufs : Allez, Archiiiii !!!! T'es le plus beauuuuu !!!
Mecs : Sakuuuuuuuuuuu !!!!
Meufs : Archiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!
Sakura : T'as entendu ? Alors qu'est-ce que t'attends ? Vas-y !!

Elle m'énerve, elle m'énerve... J'allai vraiment la frapper quand...

??? : Nan mais c'est quoi çaaaa !!!! Retournez à vos places immédiatement !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:36

Chapitre 2:

??? : Nan mais c'est quoi çaaaa !!!! Retournez à vos places immédiatement !!!!

Hein ?! Elle a les cheveux violets !!! Décidément, je suis tombé sur une classe zarb...

??? : Hé oh, t'as entendu ce que j'ai dit ?? Retourne à ta place !!!
Moi : Pff, ok...

Je m'assieds sur ma chaise avec lenteur. Je hais le lycée.

??? : Bien, pour commencer, je suis Anko Mitarahashi, votre prof de classe... J'aime quand il y a de la discipline et de l'ordre !! Et ce n'était pas le cas juste avant que je n'arrive !!! J'ai fermé les yeux pour cette fois car c'est votre premier jour en première année du lycée, mais la prochaine fois, je vous envoie direct chez la principale !!! Compris ?
Tous : ...
Anko : Quand je vous pose une question, j'aimerai bien une réponse !! Alors, compris ??!
Tous : Oui... !!!
Anko : En ben voilà !! C'est plus agréable comme ça, non?
Tous : Oui... !!!
Anko : Vous êtes tous contents de retourner à l'école, n'est-ce pas ?
Tous : Oui... !!!
Anko : Et vous êtes sûrement en extase de m'avoir comme prof, ne ?
Tous : ...Glups !! Heu, oui...
Anko : Redites-le avec plus d'enthousiasme !!
Tous : Oui !
Anko : Plus fort !!
Tous : Oui !!
Anko : Encore plus !!
Tous : OUI !!!
Anko : Voilà, c'étais ça que je voulais entendre !!

Toc Toc !!

Anko : Entrez !!

La porte s'ouvre et un homme avec un foulard bleu nuit recouvrant son crâne entre.

??? : C'est Ibiki... Ben, je passais juste devant votre porte... J'ai pensé qu'il n'y avait aucun prof qui vous surveillait tellement vous faisiez de bruit... Je croyais que tu aimais la discipline, Anko.
Anko : Mais bien sûr que j'aime la discipline, Ibiki !!
Ibiki : Alors, fais-la respecter dans ta classe !! Bon, je pars, je dois retourner dans ma classe...
Anko (rouge) : Oui, c'est ça, pars...

Elle est toute rouge de colère. Ses poings sont serrés. Elle va piocher un bonbon dans un grand sac blanc posé sur son bureau.

Naruto : M'dame, z'avez entendu ?? Faut faire régner la discipline.
Anko (énervée) : Mais je fais régner la discipline !!! Ca se voit pas ?
Naruto : Ben nan...
Anko: ...!!
Naruto: Bon, on fait quoi ?
Anko : Ah, heu oui !! Un instant... !
Naruto : Faut avoir plus d'autorité, m'dame...
Anko : ... !!!
Naruto : Alors, on fait quoi ??
Anko : Tais-toi, et si je t'entends encore une seule fois le son de ta voix, je t'envoie direct chez la principale !! Ok ?
Naruto : Ben ouais, mais faut garder votre calme, m'dame... Sans ça, on arrive à rien...
Anko : ... !!!!

Elle nous distribue notre horaire en disant pas un mot, le visage pâle, la bouche serrée. Quand elle passe devant moi, elle me regarde avec un air de triomphe.

Anko : Tu es le nouveau, pas vrai ? Sasuke Uchiwa...
Meufs : Nan, c'est Archiiiii !!!
Anko : Quoi ??
Meufs : Il s'appelle pas Sasuke Uchiwa, il s'appelle Archibald Kurajiiii !!!
Anko : Vous avez trouvé où ce nom horrible ? Dans une poubelle ?
Meufs : Meuuuuh naaaaan !!!!! C'est comme ça qu'il s'appelle !!! Il l'a dit à Inoooo !!!
Ino : Ouais, je confiiirmeuh !!!!!!
Moi : Vous êtes barges...
Meufs : Ooooooh !!!! Ils nous a parlééééées !! *o*
Ino : Et c'est grâce à moiiiiii !!!!
Meufs : Ouais, merci Inooo !
Ino : Mais de riiiien !!!
Anko : La ferme !!! Bon, Sasuke...
Meufs : Archiiiiiiiiiii !!!
Anko : Fermez vos gueules !!!
Tous : O.O
Anko : Bon, comme je le disais, Sasuke...
Meufs : Ar... !!
Anko : Pas un mot...è.é Sasuke, tu viens tout juste d'arriver et tu te fais déjà remarquer ? Bravo, félicitations !! Mais ça ne se passera pas comme ça !! Tu m'as déjà l'air d'un cancre... Et être assis à côté de Naruto n'arrangera rien.
Moi : ...
Naruto (avec un petit sourire) : ^ ^
Anko : Je te préviens : les bagarres dans la classe, ça ne marche pas avec moi.

Elle continue de distribuer les feuilles. Cette fois, c'est devant le pupitre de la peste (que je hais déjà !)

Anko : Sakura...
Sakura : Ouais ?
Anko : D'abord, on me dit pas « ouais », et ensuite, c'est sûrement la cinquantième fois que tu provoques un élève en classe !! J'en ai plus qu'assez !!
Sakura : Si vous êtes pas contente, z'avez qu'à changer de métier !
Naruto : Ouais, c'est vrai, ça !!
Anko, énervée : UZUMAKI, DEHORS !!! Sakura, tu n'as pas à me parler comme ça !!
Sakura : Vous voulez que je vous parle comment ? En langage chien ?
Naruto : Bien dit !!
Anko, très énervée : UZUMAKI, JE VOUS AI DEJA DIT D'ALLER CHEZ LA PRINCIPALE !!!
Naruto : Ouais, ouais, c'est bon, pas besoin de gueuler... Et gardez votre calme !! Vous êtes laide toute rouge !!!
Anko, en colère : ... !!!!!
Sakura : Naru, t'as trop raison !!
Naruto : Ouais, je sais !! I'M THE BEST !!!! XD
Anko, furax : UZUMAKI, ENCORE UNE FOIS ET JE VOUS EXPULSE DE CE LYCEE !! Et vous, Haruno, si vous continuez comme ça, ça sera la même chose pour vous...
Sakura : Cool, sans vous avoir sur le dos, ça me fera des vacances...
Anko, toujours furax : ... !!!!!!
Sakura : Vous devriez aller chez le coiffeur, vous avez les cheveux qui partent en cou*lle.
Anko, le visage pâle : .... !!!!!!!!

Itachi dit n'importe quoi : le lycée, c'est chiant. Et l'ambiance est zarb'. Notre prof est retournée à son bureau, en regardant fixement la porte laissée ouverte par Naruto. Elle s'apprête à dire quelque chose juste au moment où la sonnerie retentit. Mitaharashi se lève lentement, prend ses affaires et grogne :

Anko : Je vais démissionner... Ca peut plus continuer... Je vais poster ma candidature pour devenir technicienne de surface ou paysanne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:37

Chapitre 3:

Midi. L'heure de manger. Je me lève avant les autres et sors de la pièce. Pff, et maintenant, je dois encore trouver la cantine...

Finalement, je l'ai trouvée, après une demi-heure de recherche au moins. Je me suis mis à une table au fond, à l'écart des autres. Je mange en silence, toujours sans motivation. Et dire que je dois encore passer à peu près 300 jours ici !! J'ai vraiment pas de chance. Je sens une main sur mon épaule ; je lève la tête. C'est Naruto.

Naruto : Yo, mec !!
Moi : Hn...
Naruto: Tu comptais manger tout seul ??
Moi : Ouais...
Naruto : Ben nan, je m'incruste !!

Ce mec est trop zarb. Il s'est assis à côté de moi en mangeant ses frites !

Moi : T'es pas gêné...
Naruto : Ben nan !!

Il continue de manger, soudain, il pose son assiette sur la table et gueule:

Naruto : Hé, les mecs !! V'nez par ici !!

Le sol tremble. C'est sûrement à cause des gars qui courent dans notre direction.

Naruto : T'es un malin !! T'as trouvé des places où les poufs nous remarqueront pas !!
Moi : Hn...
Naruto : Hé, j't'ai fait un compliment !! Tu pourrais au moins remercier !!
Moi : Je le fais jamais, et c'est pas aujourd'hui que je vais le faire.
Naruto : Ah... Bon, pas grave, j'te présente quand même à mes potes. Alors, lui, le mec avec le chien, c'est Kiba Inuzuka, l'autre aux yeux blancs, c'est Neji Hyûga, le gr... l'enveloppé, Chôji Akimichi. Ah oui, le mec aux gros sourcils, c'est Lee Rock, le gars aux yeux cernés, Gaara no Sabaku, le type qui dort, Shikamaru Nara et le mec avec du maquillage violet, c'est Kankûro no Sabaku. T'as pigé ?
Moi : Hein ? Quoi ? Non, j'ai pas écouté...
Naruto : Mais t'es chiant !! J'te cause, faut au moins écouter !!!
Moi : Ah, je savais pas...
Naruto : T'es méchant !!! > <
Moi : Je sais. Bon, tu me fous la paix, ok ? Tu m'as déjà assez collé comme ça...
Naruto : Bon appétit !!^ ^

Il m'a prit mes frites !!! Bon, ok, j'avais plus faim, mais quand même !

Moi : Rends-moi mes frites !!
Naruto : Nan !! Seulement si tu dis « Je m'excuse » !!
Moi : Jamais.
Naruto : Alors je bouffe tes frites !!

Mais... !! Il les a toutes mangées !!

Moi : Hé !! Mes frites !!!
Naruto : Hé hé, trop tard... Elles étaient bonnes, merci !! XD
Moi : Pff...
Naruto : Allez, rigole un peu !! La vie est courte, faut en profiter !!
Moi : La vie n'est qu'une suite de jours quotidiens qui sont ennuyeux et banals puisque tout se déroule toujours de la même manière.
Naruto : O.o D'accord, si tu vois ça comme ça... Hé !! Sakura-chan !!

Oh non, il a appelé la peste et elle arrive à notre hauteur.

Sakura : Coucou Naru !! On a trop assuré avec la prof !!
Naruto : Ouais, tope-la !

« Tope-la ! » Ca fait gamin...

Naruto : Tu viens manger avec nous ?
Sakura : Ouais, je veux b... Il fait quoi, l'autre baka, assis ici ??

Elle m'a bien traité de « baka » ?

Naruto : C'est lui qu'à trouvé la table !! L'est fort, nan ?
Sakura : Nan, c'est rien qu'un p'tit prétentieux !!
Moi : C'est de moi dont tu parles ?
Sakura : Nan, du pape !! Bah, bien sûr que c'est de toi dont je parle !! Tu le fais exprès ou quoi ?
Moi : Dis pas ça, tu pourrais le regretter...
Sakura : Mais oui, comme tu veux, p'tit prétentieux !!
Moi : Grr...
Sakura : Oh, mais il est énervé, le p'tit prétentieux !
Moi : Je réponds pas aux pestes de ton genre...
Sakura : Tu m'as traitée de peste ?!

Le type aux gros sourcils s'approche de nous et s'incruste dans l'engueulade.

Lee : Ooooooh !!! Sasuke !!! Tu oses traiter Sakura-chan de peste ?!
Moi : Ben ouais, pourquoi ?
Lee : Sakura-chan est l'amour de ma viiiie !! Je ne tolère pas les personnes qui osent insulter ma fleur !!
Sakura : Lee... -_-'' Arrête de me courir après, de toute façon, c'est déjà perdu d'avance...
Lee : Ne dis pas cela, ma fleur !!!
Moi : Vous faites un beau couple...
Sakura (très très très énervée) : Grr... !!!!!
Lee (en pleurant de joie) : Oui, je sais !! Sakura-chan et moi avons toujours été très amoureux l'un de l'autre !!!

PAF !!! Elle l'a frappée sur la tête avec un coup de poing et il a valsé à l'autre bout de la pièce. Je suis pas un peureux, mais je dois avouer que j'aimerais pas qu'elle me frappe comme ça !

Sakura : Alors, p'tit prétentieux, t'as vu ? Si tu m'énerves, je frapperai encore plus fort...
Moi : Je m'en fous complètement.
Sakura : ...Ah.

Je l'ai cassé !! Et j'en suis content intérieurement.

Naruto : Saku, allez !! Viens manger avec nous ! Tu vas pas rester plantée là jusqu'à une heure !!
Sakura : Ben nan, mais j'ai pas envie de m'asseoir à la table du prétentieux !
Naruto : Mais nan, c'est pas grave, tu seras à côté de moi et de Neji...
Sakura : M'en fous, je veux pas m'asseoir à sa table.
Moi : Et moi, je veux pas non plus qu'elle s'installe ici, j'ai même pas envie de voir son visage.
Sakura : Et si tu crois que moi, j'en ai envie !!
Moi : Alors, si t'es pas contente, casse-toi.
Sakura : C'est ce que j'allai faire, de toutes façons.
Moi : Alors, qu'est-ce que t'attends ? Dégage.
Sakura : En fait, je vois pas pourquoi ça serait moi qui dois dégager et pas toi.
Moi : Parce que t'es une sale peste.
Sakura : Et toi un p'tit prétentieux.
Moi : Tu m'énerves.
Sakura : Et toi tu me saoules.
Moi : Bon, ta gueule et barre-toi.
Sakura : Nan, casse-toi, toi.
Moi : Arrête et...
Chôji : VOS GUEULES !!! Et laissez-moi manger tranquillement, j'arrive même plus à bouffer !!
Sakura : T'as entendu ? Ta gueule.
Moi : Mais non, il te causait.
Sakura : Pff, mais qu'est-ce que tu crois, p'tit prétentieux ?
Moi : Et toi, sale peste ?
Sakura : Ta gueule.
Moi : Non, toi, ta gueule.
Sakura : Mais nan, ferme ta...
Naruto : Fermez-la !! Il vous causait à tous les deux, alors : VOS GUEULES !!

Sale peste. Un jour, tu vas voir, je vais te péter la...

DRIIIIIIING !!! Merde, faut aller en cours. Et je suis pas du tout motivé...


Je suis devant chez moi. C'est la fin des cours. Tant mieux. Je rentre la clé de mon appart dans la serrure et je rentre. Itachi est déjà là.

Itachi : Hé, salut, Sasu !! Ca farte ?
Moi : Qu'est-ce que tu fous ici ?
Itachi : Merci pour l'accueil ! Je suis rentré plus tôt de mon boulot parce que je voulais savoir si t'allais bien.
Moi : Et pourquoi ça irait pas ?
Itachi : Je sais pas... Parce que t'as du mal à t'adapter... Et le lycée, c'est tout nouveau pour toi...
Moi : Ouais, c'est nouveau, et en plus, ça me fait chier. Bon, tu me lâches, ok ?
Itachi : C'est bon, j'te lâche. T'es vraiment introverti, toi...

Il m'énerve. Sous prétexte que c'est mon grand frère et qu'il a quatre ans de plus que moi, il me permet de me faire la leçon. Comme si j'en avais besoin ! En plus, il est patron d'une boîte de nuit. A vingt ans ! Et il affirme ne pas avoir la grosse tête.

Itachi : Tu veux manger quoi ce soir ?
Moi : Rien.
Itachi : Mais faut bien que tu bouffes quelque chose !
Moi : Si j'ai pas envie, non.
Itachi : Tu vas mourir de faim...
Moi : M'en fous...
Itachi : Bon, j'te prépare quand même un truc. Des spaghettis, t'en as envie ?
Moi : Non.
Itachi : Allez, c'est pas parce que t'es de mauvaise humeur que tu vas rien manger.
Moi : Je suis tout le temps de mauvaise humeur, et par conséquent, je veux jamais rien manger.
Itachi : Pas besoin de me le dire, je l'avais remarqué... Bon, j'te fais une pizza...
Moi : Arrête de t'occuper de moi, on dirait ma mère.
Itachi : Sasuke...
Moi : Non mais c'est vrai à la fin ! Fous-moi la paix ! Tu peux pas remplacer nos parents !!
Itachi : ...

J'en ai marre !! Je cours vers ma chambre et je m'enferme dedans, en m'installant sur le lit. La tête dans mon oreiller, je murmure :
Moi : Papa... Maman...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:38

Chapitre 4:

Je me suis réveillé de mauvais poil ce matin. Je me suis levé du pied gauche, en plus. Enfin bon, je suis pas superstitieux...
Donc, je me lève, m'habille, mange mon p'tit-déj (que je trouve dégueu'), me brosse les dents, prends mon sac et pars au lycée. Ca fait déjà une semaine que j'y suis. Comme d'hab', c'est bruyant. Soudain, quelqu'un se jette sur moi.

Ino : Archiiiii !!!! Tu m'as manquéééé !!!
Moi : Mais on s'est vus hier...
Ino : Je saiiis !!! Mais j'en pouvais plus d'attendre !!! J'ai même rêvé de toi !!!
Moi : Ah, tiens, c'est bizarre, moi pas.
Ino : Oh, mais ça viendraaaaaa !!!

Cette meuf est trop collante.

Naruto : Hé !! Salut, Sasuke !!
Ino : Mais qu'est-ce que tu chies, toi ? Il s'appelle Archi !!
Naruto : Ouais, comme tu veux. Bon, Sasuke, ça va ?
Moi : Super, à part que je hais le lycée et la vie, tout baigne.
Naruto : Ah, c'est cool alors.


Cet après-midi, on a EPS. Et c'est chiant, vraiment chiant. Gaï, le prof de sport, est un sadique.

Gaï : Donc, on commence avec quelques pompes et ensuite on enchaînera avec une partie de volley-ball !!

Je le hais. Après les pompes que j'ai faites sans effort (je fais de la muscu), il nous répartit en deux équipes. J'écoute pas, de toute façon j'écoute jamais. Quand soudain j'entendis mon nom.

Gaï : Alors, Sasuke, dans l'équipe 1, Ino dans l'équipe 2...

Et dans l'équipe 1 il y a... LA PESTE !!!

Sakura : Merde, le p'tit prétentieux !!
Moi : J'ai vraiment pas de chance, fallait que je tombe sur toi...
Sakura : Tu viens de dire quoi ?
Moi : Pas un compliment te concernant, en tout cas.
Sakura : T'es vraiment je suis vraiment idiot.
Moi : Et toi, t'es chiante.
Mecs : Ow, insulte pas Sakuuu !! > <
Sakura : Vos gueules, vous pouvez pas me lâcher cinq minutes ?
Mecs : Mais naaan, c'est parce qu'on t'aime ! XD
Sakura : J'en ai pas besoin !! Vous êtes sympa, mais si vous voulez me montrer votre amour, alors foutez-moi la paix.
Mecs : Tout de suite, Sakura-chaaan !
Sakura : Pff, sont chiants...
Moi : T'as raison, c'est dur d'être coursé par des fans.
Sakura : Ouais... Depuis quand on s'entend sur quelque chose ?!!
Moi : Depuis maintenant, mais à part les fans, on a rien d'autre en commun, heureusement.
Sakura : Ouais. Bon, on en étais où ?
Moi : J'te disais que t'étais chiante.
Sakura : Ah oui, c'est vrai.
Moi : En tout cas, je veux pas être dans ton équipe.
Sakura : Moi non plus.
Moi : Alors t'as qu'à partir !
Sakura : J'étais là la première.
Moi : Ok, je me casse.
Sakura : Ouais, c'est ça, casse-toi !!

Gaï : Hé, mais vous faites quoi ?
Moi/Sakura : On est dans la même équipe.
Gaï : Et alors, où est le problème ?
Moi : Je la hais.
Sakura : Et je le déteste.
Gaï : Vous êtes au lycée, alors vous devez apprendre à vous connaître un peu plus.
Sakura : Ca sert à quoi, c'est rien qu'un p'tit prétentieux.
Moi : Et elle, une peste.
Gaï : Vous devez trouver un terrain d'entente.
Moi : On l'a déjà trouvé.
Sakura : Ouais, il va dans la deuxième équipe et Tema-chan va dans la mienne.
Gaï : Je vais pas vous céder tous vos caprices, vous êtes à l'école pour apprendre qu'il y a des contraintes dans la vie, et qu'il faut les assumer car cela pourrait être utile pour votre vie future.
Sakura : Vous nous prenez pour des gamins ou quoi ?
Gaï : C'est un peu ça, oui.

Sai : Hé !! On joue oui ou non ?
Gaï : Ces deux-là ne veulent pas être dans la même équipe.
Sai : Bah, ils ont qu'à pas jouer, alors !!
Gaï : Je ne peux pas faire ça, d'autant plus qu'ils sont jeunes, donc, ils ont la fougue de la jeunesse de Konoha ancrés en eux.
Sai : -_-'' Z'êtes complètement hors-sujet... Bon, Sasuke et Sakura-chan, dehors !

Mais qu'est-ce qu'ils foutent ?!! On nous jette ou quoi ?!! Ca doit être ça parce que je suis par terre devant les vestiaires.

Sakura : T'as vu c'que t'as fait ?
Moi : J'ai rien fait, c'est à cause de toi si on nous a jetés dehors.
Sakura : Ca va ou quoi ?! C'est entièrement de ta faute !
Moi : T'es libre de croire ce que tu veux, sale peste.
Sakura : Tu te prends pas pour de la merde, p'tit prétentieux.

Elle m'énerve !!

Moi : J'ai vraiment trop envie de te taper.
Sakura : Moi aussi, depuis le premier jour qu'on s'est vus.
Moi : A cause de la prof, on a même pas pu commencer.
Sakura : On a qu'à se battre ici.
Moi : Ouais, mais y a pas trop d'espace... Enfin, bon, pour te mettre K.O., j'en ai pas vraiment besoin.

PAF !! Je saigne du nez. Elle l'a pas effleuré !!

Moi : 'tain...
Sakura : T'abandonnes déjà ? Dommage, j'croyais que t'étais plus résistant !
Moi : Tu vas voir, sale peste !!

Je me jette sur elle et lui fous des coups de poing. Elle se défend plutôt bien !

Sakura : Hé, tu m'as décoiffée !!
Moi : Tant mieux !!

AIIIIIIIIE !!! Elle m'a mordu la main !!

Sakura : C'est agréable ?
Moi : T'es trop folle !

Elle m'a donné un coup de genou dans... bah vous voyez quoi.

Moi : Sale peste !

Je lui fous des claques et elle me griffe. Elle a pris des cours ou quoi ? J'ai jamais vu une meuf se battre comme ça ! On est toujours en train de se tabasser par terre, quand le concierge arrive.

Concierge : Mais qu'est-ce que vous foutez ? Vous êtes pas censés être en EPS, comme ça je pourrai nettoyer le sol ?
Moi : Ca sert à rien, quand les autres auront fini, ça sera de nouveau sale.
Concierge : Ah, ben oui, c'est vrai...
Sakura : Bon, vous pouvez pas partir ?? On aimerait continuer notre baston, nous.
Concierge : Ah... Heu, d'accord...

On continue de se battre jusqu'à ce que la porte de la salle où se déroule le cours d'EPS s'ouvre.

Naruto : YATTAAAAAAA !!! C'était trop bien !!! On a gagné 1-0 !!!!
Sakura : Naru... Tu m'écrases la main...
Naruto : Désolé Saku !!! Mais je peux savoir ce que tu fous ici, par terre, avec Sasuke au dessus de toi ?!
Ino : Naaaaaan, Saku, me dis pas que vous l'avez fait !! Je voulais sortir avec lui d'abord !!!

J'avais pas remarqué, mais... On est dans une position hyper chelou. Je me redresse et enlève la poussière de mes habits.

Ino : Archiii, je croyais qu'on s'aimait !!
Moi : Dans tes rêves sûrement.
Ino : Kyaaaaaah, j'adore les rêves, c'est trooop romantique !!

Quand je croise le regard de Naruto, j'y vois des yeux interrogateurs.

Naruto : Vous l'avez vraiment fait ?!
Moi : Mais qu'est-ce que tu crois, baka, on se supporte pas.
Sakura : Ouais, on était juste en train de se battre.
Naruto : Sérieux ? Il est pas tellement amoché encore...
Sakura : Je sais, j'aurais pu faire mieux si ce concierge était pas arrivé...

Si elle croit qu'elle aurait pu me blesser, elle se trompe complètement. Non mais elle est trop conne, c'te fille...


Itachi : Sasu !! Alors, bonne journée ?
Moi : Nan...
Itachi : Ah, ok, comme d'hab', quoi... Heu, pourquoi t'as des cicatrices ? Tu t'es battu ?
Moi : Ouais.
Itachi : Et je peux savoir avec qui ?
Moi : Avec une sale peste.
Itachi : Non... Attends... Tu t'es battu... avec une FILLE ?!!
Moi : Ouais, ça te dérange ?
Itachi : Bah non, tu fais c'que tu veux, mais... Je suis ton tuteur légal, et t'es pas encore mineur, donc je suis responsable de toi.
Moi : C'est bon, tu me l'as déjà dit.
Itachi : Alors arrête de te foutre dans la merde. L'année passée, au collège, le proviseur arrêtait pas de me téléphoner pour me dire que t'avais frappé un prof, ou que t'avais brûlé une partie de l'école...
Moi : C'était pas ma faute si les fioles que j'avais renversées en chimie allaient exploser comme ça.
Itachi : Peut-être, mais t'avais pas besoin de les toucher ! Bon, c'est pas grave, c'est du passé. On va se coucher ? Il est tard.
Moi : Chuis fatigué, alors ok.

Dans mon lit, je repense à la baston. Je la hais mais je dois dire qu'elle m'impressionne, la sale peste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:39

Chapitre 5:

Naruto : SASUUUUU !!!

Oh non... Encore lui... Il m'énerve. Quoique... je crois que je me suis habitué à lui et à toute sa bande. Je me suis trouvé des amis, en quelque sorte...

Naruto : Yo, mec ! On a de nouveau cours avec Mitaharashi, aujourd'hui...
Moi : Ah ouais ? Tu veux encore lui faire chier ?
Naruto : Hé hé, bien sûr, c'est trop marrant avec elle !!
Moi : Pff, tu veux pas la laisser tranquille, pour une fois ? Ca devient relou, à la fin.
Naruto : C'est pas l'avis des autres, en tout cas.

Les autres... Mais je m'en fous des autres !!


Après les cours, direction : la cantine.

Chôji : YEAH !! On a un dessert aujourd'hui !!
Naruto : Ah ouais, et c'est quoi ??
Chôji : Une glace !
Naruto : A quel parfum ?
Chôji : Heu, je sais pas, c'est juste marqué : « crème glacée »
Naruto : Ah bon.

De la purée et des petits pois. Moi, je mange rien, j'aime pas ça.

Naruto : Bah, alors, Sasu ? Tu bouffes pas ?
Moi : Non.
Naruto : Mais c'est bon !! Sauf les petits pois, mais sinon, c'est trop bon !!
Moi : m'en fous, je mange pas quand même.
Naruto : Comme tu voudras. Alors, tu me donnes ton plat ?

C'est une manie chez lui : il me prend tout ce que je ne veux pas.

Sakura, en arrivant : Hello !!
Naruto : Salut, Saku-chan ! Ca va ?
Sakura : Ouais, ouais... J'peux m'asseoir ici ?
Naruto : Heu... Ouais, si tu veux, mais... Mais Sasu est à cette table, lui aussi !
Sakura : Ah ouais ?? J'avais pas remarqué.

Elle s'assoit sur la chaise et me regarde avec un petit sourire.

Moi : Quoi ?
Sakura : Nan, rien...
Moi : Pourquoi tu me regardes bizarrement ?
Sakura : C'est juste que t'es trop mignon... Et en plus, t'as une belle peau.
Moi : Ah.

Il lui arrive quoi ? D'habitude, chaque fois qu'elle me voit, elle me gueule dessus !! Et aujourd'hui, elle me fait des compliments ! Trop zarb, c'te meuf...

Naruto : Saku...
Sakura : Oui ?
Naruto : Tu vas bien ?
Sakura : Ouais, pourquoi ?
Naruto : Bah, je sais pas, normalement, tu veux même pas t'approcher de Sasu à moins de deux mètres.
Sakura : Ah oui ? Alors, je vais faire une exception pour aujourd'hui...

Je la sens pas, celle-là. On dirait qu'elle mijote quelque chose... Et c'est pas un bon présage.

Sakura : Sasu, tu voudrais que je t'apporte quelque chose ?
Moi : Depuis quand tu m'appelles Sasu ??
Sakura : Bah, depuis maintenant... Bon, tu veux, oui ou nan ?
Moi : Non.
Sakura : Allez, la bouffe est super bonne !!
Moi : M'en fous, venant de toi, ça deviendra avarié.
Sakura : T'es méchant !! Je t'apporte une glace et on fait la paix, ok ?
Moi : Hn.
Sakura : Ok...-_-' Bon, j'y vais !!

Elle est partie se mettre derrière Chôji dans la file d'attente. Naruto la regarde un moment et me parle.

Naruto : Pourquoi elle est comme ça ?
Moi : Bah, j'en sais rien.
Naruto : C'est trop bizarre, elle te supporte pas la veille, et le lendemain, hop ! Elle t'adore.
Moi : Ouais, elle est zarb.
Naruto : Ah, voilà ta copine qui est revenue !!
Sakura : Voilà ta glace !!

Elle a posé la glace sur la table et me regarde avec insistance. Je crois qu'elle veut que je mange.

Sakura : Bon, tu bouffes ou quoi ?

Je renifle d'abord la crème glacée, et ne voyant pas d'odeur suspecte, je goûte la mixture rose.

Sakura : Alors, c'est bon ?

La... sale... PESTE !!! Elle savait !! Elle savait depuis le début !!

Sakura : Sasu, T'as vraiment une belle peau...
Naruto : Heu, Sasu... Je voudrais pas te vexer, mais... Tu devrais aller voir ta tête.

Mes soupçons sont confirmés. Elle le savait, mais comment ? Quand je passe devant les tables pour aller aux chiottes, j'entends des murmures qui parlent de moi.

Voix : Le gars qui vient de passer, Sasuke, t'as vu sa tête ?
Voix 2 : Ouais, mais bon, il est encore mignon.
Voix : Tu le trouves encore MIGNON ??
Voix 2 : Bah oui, mais c'est bizarre de voir ces taches rouges sur son visage.

Ces taches rouges... J'entre dans les toilettes pour hommes et me regarde dans le miroir. C'est officiel, mon visage est couvert de boutons. Et pourquoi ? Je sors une crème anti-acné (de nulle part) et m'en barbouille le visage. Après ça, j'ai une tête à peu près présentable. Je retourne à la table de Naruto et de la peste.

Naruto : Waaah, Sasu, comment t'as fait ? T'as fait disparaître tous les boutons !! *o*
Moi : Ta gueule.
Naruto : Bah, j'ai rien dit...
Moi, en me tournant vers la peste : Sale peste... Je vais te buter.
Sakura : T'as un problème, p'tit prétentieux ?
Naruto : Ah, heu... Tu recommences à l'appeler « p'tit prétentieux » ?
Sakura : Ouais, pour le « Sasu », il en valait pas la peine...
Moi : Bon, on va se battre ?
Sakura : Quand tu veux !!
Naruto, qui comprend rien : Heu, je pige que dalle... Pourquoi tu veux la taper ?
Moi : Demande à elle.
Naruto, en se tournant vers Sakura : ?
Sakura : Bah, regarde dans l'assiette au p'tit prétentieux !

C'est ce qu'il fait et le regard avec lequel il nous regarde me signale qu'il a toujours pas pigé.

Naruto : Bah, c'est de la glace.
Sakura : Ouais, à quoi ?
Naruto : Heu... A la fraise, je crois.
Sakura : Exactement !!
Naruto : Ouais, et alors ?
Moi : Je suis allergique à la fraise, sous toutes ses formes, même en glace.
Naruto : Ah ?
Moi : Et ce que je voudrais savoir, c'est comment tu le sais, sale peste.
Sakura : C'est pas difficile, Tsunade-san laisse ses documents un peu partout. J'ai vu ton dossier sur le bureau du prof, et je l'ai lu. Il y avait tout ce qui concernait sur toi : t'es orphelin, tu vis avec ton frère... et, le plus important : t'es allergique à la fraise !!!
Moi : Tu vas me le payer.
Sakura : Oh, le pôv' p'tit prétentieux sans parents !! Allez, viens que je te serre dans tes bras comme l'aurait fait ta maman !
Moi : TA GUEULE !! J't'interdit de parler de ma mère !! Tu peux pas comprendre ce que je vis !!!

Après avoir dit ces paroles, je m'enfuis hors du lycée en courant. Je hais la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:40

Chapitre 6:

Je cours toujours. Pour aller où ? Je sais pas, et je m'en fous, du moment que je suis loin de cette sale peste... Je cours toujours, quand soudain, je me cogne contre une brune.

Brune : Aïe ! Heu, pardon...
Moi : Pff, tu peux pas faire attention ?!
Brune : Si... désolée...
Moi : Y a vraiment de ces filles, j'vous jure...
Brune : Ah... Désolée...
Moi : je suis bête, toi, t'es encore plus lourde que l'autre peste !!
Brune : Ah ? Je s... je suis vraiment désolée...
Moi : Pff...

Elle est rouge pivoine. Elle a l'air gentil, plus que la peste, mais elle se croit bonne sœur, ou quoi ?! En regardant devant moi, j'aperçois un café. Tant pis si j'ai pas de thunes, j'y vais quand même. Je m'y dirige, mais j'ai même pas fait un mètre que j'entends de nouveau la voix de la brune :

Brune : Heu... Est-ce que... Heu...
Moi : Quoi ?
Brune : Heu... Par hasard, est-ce que...
Moi : 'tain, accouche !!
Brune : Tu... tu ne saurais pas par hasard... où se trouve le lycée de Konoha ?
Moi : On est à Konoha, si jamais.
Brune : Ah... oui, je sais... Mais je cherche le lycée...
Moi : Tu sais pas regarder devant toi ?!

C'est ce qu'elle fait.

Brune : Ah ! C'est ce bâtiment ?
Moi : Hn.
Brune : Je... je suppose que yes... Je te remercie infiniment !!
Moi : Hn.
Brune : Heu... au fait, je m'appelle Hinata Hyûga.
Moi : J'en ai rien à foutre.
Hinata : Ah... ah bon...

Elle s'exprime avec un léger accent anglais. Elle est mignonne, même si elle a l'air timide. Ses yeux sont d'un blanc anormalement nacré, ses cheveux sont noirs avec des reflets bleutés et ils lui arrivent jusqu'à sa taille. Qu'est-ce qu'elle fait ici ? Elle devrait pas être en cours ??

Moi : Heu... tu fous quoi ici ?
Hinata : Ben... je... je viens de déménager. Avant, j'habitais à London, je suis japonaise mais ma mother est anglaise... Je... je suis en retard à cause du décalage horaire... Mon father a voulu retourner ici, au Japon, sa country natale. Mes parents sont divorced, malheureusement... Ah, normalement, j'ai aussi un cousin ici, Neji, peut-être que tu l...
Moi : Mais je t'ai pas demandé de me raconter ta vie !
Hinata : Ah... Sorry... Mais... tu es au highschool, toi aussi ?
Moi : Ouais.
Hinata : Et... et comment... comment tu t'appelles ?
Moi : Qu'est-ce que ça peut te faire ?
Hinata : Ri... rien...
Moi : Bon, ok, chiale pas, on dirait une gosse de trois ans. J'm'appelle Sasuke Uchiwa.
Hinata : Ah... c'est... c'est un joli first name...
Moi : Hn.
Hinata : ...
Moi : Bon, tu te casses ?
Hinata : Heu... yes, mais... Mais j'ai... j'ai peur de la circulation...
Moi : Non mais t'es vraiment pas possible, toi !! Comment tu peux être aussi chiante et collante ?!

Elle se met à chialer. Et merde !!

Moi : Arrête, ok ?! J'en ai marre, alors je t'amène jusqu'au lycée, et après tu me lâches, ok ??
Hinata, en baissant les yeux : Oui... oui...

Je marche à côté d'elle. Et elle, les yeux baissés, elle essaie de se faire la plus petite possible. Elle est zarb, c'te fille... On marche toujours et le lycée est bientôt devant nous.

Moi : C'est là.
Hinata : Ah... t... thank you...

Je la laisse comme ça et me retourne pour partir... heu... bah, dans le café. Je marche et j'entends la voix de Hinata.

Hinata : Heu...
Moi : Quoi encore ?!
Hinata : Heu.. je... eh bien... je ne... je ne sais pas où est ma classe...
Moi : Ben, t'as qu'à aller voir la dirlo.
Hinata : Ah oui... merci...

C'est ce qu'elle fait. Bon... Qu'est-ce que je vais faire... ? Au bout du couloir, je vois Hinata qui revient vers moi. Oh non...

Hinata : J... je suis en 1ère b !
Moi : Ah, c'est bien, tu sais écouter les gens...
Hinata : Y... yes...

Elle est conne ou elle le fait exprès ?! Et la 1ère b... Attends !! La 1ère b, ça serait pas...

Moi : Mais... t'es dans ma classe !
Hinata : Ah ?
Moi : Oh non... Je vais être avec deux filles chiantes dans ma classe...
Hinata : Cou... courage !

Trop naïve la miss. Visiblement, elle a pas compris que c'est elle, l'une des deux filles chiantes... Et la fille chiante en question reste clouée au sol, en voulant sûrement me dire (encore) quelque chose.

Moi : Pff... mais tu me veux quoi, encore ?!
Hinata : Tu... tu ne saurais pas où est la 1ère b, please ?
Moi : J't'ai déjà dit que c'était ma classe, donc logiquement, je devrais savoir où elle est.
Hinata : Ah... ah oui, c'est lo... logique...
Moi : Et si t'étais pas à moitié aveugle, t'aurais vu qu'elle est là.
Hinata : Ah ! Oui, c'est t... true ! Merci !!
Moi : Hn.
Hinata : Bon... Pourquoi... Pourquoi la door est ouverte ? Il n'y a pas cours ?
Moi, en regardant ma montre : C'est... 12h58. Ils sont encore à la cantine.
Hinata : Ah... Ah bon...
Moi : Moi, je me casse.
Hinata : Ah ? Mais... Pourquoi ?
Moi : Ca te regarde pas.
Hinata : So... Sorry...

DRIIIIIIING !!!! La sonnerie !! Non, maintenant, je peux plus me barrer, un prof va sûrement me voir...

Voix : Monsieur Uchiwa !! Que faites-vous ici ?!

Merde !! C'est le cinglé au serpent !! Faut que je me casse, vite !!!

Orochimaru : Monsieur Uchiwa, pourrais-je savoir pourquoi vous n'êtes pas encore en classe ?
Moi : Heu...
Orochimaru : « Heu » n'est pas une réponse adaptée !!
Moi : je suis bête, z'avez encore votre serpent autour du cou ?!
Orochimaru, en tapotant la tête de son python : Eh oui, c'est ma fierté... Il est mignon, hein, mon petit Pythounet ? Hein, que t'es mignon ? Mais oui, tu es mignon !! Et ta langue fourchue aussi, elle est mignonne !!
Moi : Ah... heu... ok, j'vais vous laisser...

Orochimaru, le prof d'SVT, est sûrement le prof le plus zarb du lycée. Non seulement c'est un psychopathe qui se promène avec un python géant autour du cou (surnommé Pythounet) mais en plus, il lui parle comme si c'était un bébé !! Y a vraiment des phénomènes, dans ce bahut. Je m'enfuis loin du sadique, et retourne dans ma classe. Finalement, j'ai pas le choix...

Voix : Ah ! Sasuke, tu es enfin là. Je peux savoir où tu étais ?
Moi : Iruka-sensei, j'ai été... heu... je suis allé aux toilettes.
Iruka : Tu avais une heure à disposition pour y aller !!
Moi : Oui, je sais. Mais...

Mon regard se pose sur une des élèves au deuxième rang... Tilt !

Moi : J'ai accompagné la nouvelle jusqu'au lycée.
Iruka : La nouvelle ? Hinata Hyûga ?
Moi : Oui.
Iruka : Ah ! Hinata, c'est vrai ?
Hinata : Y... yes...
Iruka : Bien, je ne te mets pas de retard pour cette fois-ci parce que tu as été galant. Mais la prochaine fois, je te promets que je te le mets, ton retard !!
Moi : Si vous voulez.
Iruka : Retourne à ta place.

C'est ce que je fais en traînant les pieds. Mais à ma place, il y a déjà Hinata !

Moi : Iruka-sensei, je m'assieds où ?
Iruka : Ah oui, c'est vrai. Tu n'as qu'à aller t'asseoir à côté de Sakura.

Non... Pas la sale peste !!

Iruka : Sasuke, va vite t'asseoir.
Moi : Je peux pas m'installer à une autre place ?
Iruka : Non.
Moi : S'il vous plaît !!
Iruka : J'ai dit non.
Moi : Mais elle me fait trop chier !!
Iruka : Tu dois apprendre à vivre avec les contraintes de la vie.
Moi : Le prof-gorille me l'a déjà dit...
Iruka : Raison de plus pour m'écouter. Et tu sais que tu n'as pas le droit d'insulter les enseignants. Maintenant, retourne à ta place.
Moi : Pff... Comment vous savez de qui je parle ?

Je lui fais un sourire ironique, mais lui, m'ignore complètement. Bon, j'ai plus qu'à faire ce qu'il dit. Je m'assois quand même à côté de la peste, même si je préfère nettement mieux être au fond d'un océan dans le ventre d'une baleine. L'ennemie, elle, me regarde avec insistance. Moi, je lui lance un regard noir.

Moi : Tu me veux quoi ?
Sakura : Rien.
Moi : Alors arrête de me regarder bizarrement, j'aime pas tes yeux.
Sakura : Pff, t'es trop relou.

Elle écoute le cours et moi, je fouille dans ma trousse. J'ai une idée... Une idée de vengeance... Bon, bien sûr, c'est un peu exagéré, mais... La peste se tourne pour causer avec sa meilleure amie Temari, une blonde dont les cheveux sont attachés en quatre couettes et dont les yeux sont de couleur vert forêt. Je sors des ciseaux de ma trousse et observe les cheveux roses de mon ennemie. En fait, ils sont plutôt beaux... Ils sont d'un rose brillant, soyeux et ils lui arrivent jusqu'à la taille. Ce serait dommage de les couper... non ? J'avance mes ciseaux et... Tchac !! Les longs cheveux roses sont devenus courts. La peste se tourne et me regarde avec des yeux ronds... Les autres me regardent avec le même air. Le prof est pas là, il est allé chercher des photocopies. Heureusement, sinon j'aurais eu des (gros) problèmes.

Sakura : T'as... t'as coupé mes cheveux !!
Moi : Ouais, c'est pour me venger d'avoir profité de mon allergie et... d'avoir parlé de ma mère.
Sakura : Mais t'es malade !! Regarde l'état de mes cheveux !!
Moi : J'ai dit que c'était pour me venger.

En fait, je sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai été saisi d'une impulsion soudaine, comme ça. J'ai pas fait attention aux conséquences, mais l'essentiel, c'est que j'ai fait chier la peste...

Sakura : Raaaah, mes cheveux !! Tu vas me le payer, p'tit prétentieux !!!
Moi : On est déjà quittes.
Sakura : Ah, tu crois ?! Mais tu vas pas t'en sortir comme ça !! Je vais me venger, moi aussi ! Je vais... je vais...
Temari : Stop !! Saku, c'est bon... On ira chez le coiffeur après les cours.
Sakura : Grrr, je le hais, je le HAIS !!!
Temari : Oui, moi aussi, mais calme-toi... On va déjà mettre les cheveux qui traînent par terre à la poubelle. Ca ne sers à rien de s'énerver. Et, je pense qu'on devrait pas parler de ça au prof, on se vengera une autre fois.
Sakura : Mais c'est sûr que le prof va remarquer mes cheveux courts !!
Temari : On improvisera.

Tandis qu'elles nettoient tout, moi, je reste assis sur ma chaise à les regarder. Un sourire étire mes lèvres. C'est une vengeance à ma hauteur... La peste balaye le sol et ses cheveux coupés court tournent en même temps qu'elle tourne sa tête...

Lee : Sakura-chan, les cheveux courts te vont super bien !! T'es encore plus belle, comme ça !!!
Sakura : Lee... Même si j'avais ta coupe au bol, tu continuerais à me trouver belle...
Lee : Mais Sakura-chan !! Tu es toujours sublime, je ne peux que te contempler !!

Là, il a pas tort, le gorille... Avant, avec ses cheveux longs, elle était déjà belle, mais avec les cheveux courts, elle est carrément magnifique !! Ca lui donne un air insouciant, calme, qui contraste avec son esprit rebelle !! Ils sont juste un peu coupés n'importe comment, mais un tour chez le coiffeur et ça sera parfait. En fait, je lui ai presque rendu service... Va falloir que je trouve autre chose, maintenant... J'entends un bruit de pas : Iruka-sensei.

Iruka : Bon, maintenant, nous allons... Sakura ?
Sakura : Ouais ?
Iruka : D'abord, on ne répond pas « ouais » à un professeur, mais bon, j'ai l'habitude maintenant. Bon, ce que je voulais te dire, c'est que... Il y a quelque chose qui a changé en toi, mais je ne sais pas quoi...
Sakura : Ah ouais ? Vous avez remarqué un changement, vous ?
Iruka : Oui, mais je n'arrive pas à savoir quoi...
Sakura : Faut vous acheter des lunettes, alors.
Iruka : Quoi ?! Manque de respect envers un enseignant !!
Sakura : Hé, mais vous avez dit que vous avez l'habitude, maintenant.
Iruka : Ah oui, c'est vrai... Bon, on reprend le cours.

Mais... Il est mytho ou quoi, ce prof ? Il a rien remarqué ! Le prof marche sur une boulette de papier, la ramasse et va la jeter dans la poubelle. En regardant au fond, il s'arrête net.

Iruka : C'est quoi tous ces fils roses dans la poubelle ?
Tous : Bah, c'est rien.
Naruto : Ouais, juste les cheveux à Sak...

Ouf, Shikamaru l'a empêché de parler.

Iruka : Monsieur Nara, veuillez laisser Naruto continuer.
Shikamaru : Non mais c'est pas c'que vous croyez, hein ! Je... Bah il avait une tache au-dessus de sa bouche, alors j'ai voulu l'essuyer !
Naruto : Même pas vrai, j'en avais p...

je suis bête mais il est je suis vraiment idiot, ce mec. Et dire qu'il traîne avec moi. Non mais j'ai vraiment honte.

Iruka : Monsieur Nara, laissez Naruto tranquille !
Shikamaru : Il restait encore un peu d'encre...
Iruka : Voilà. Naruto, tu peux continuer.
Naruto : Continuer quoi ?
Iruka, surpris : Eh bien, ce que tu avais commencé à dire.
Naruto : Ah bon, j'avais dit quelque chose ?
Iruka : Il me semble que oui, pourtant...
Naruto : Ah, j'm'en rappelle pas, alors.
Iruka : Mais si, tu avais commencé à dire quelque chose au sujet des fils roses dans la poubelle.
Naruto : Vous en êtes sûrs ? Paske moi, c'est le vide total.
Iruka : Mais je n'ai rien inventé ! Bon, si tu ne t'en souviens pas, ça ne fait rien.

Et il continue son cours, comme s'il se foutait de ce qu'on avait dit auparavant. Mais sérieux, il a vraiment un blème, ce prof. Shikamaru m'a sauvé, mais bon... M'en fous de lui quand même. Kiba qui est juste devant moi arrête pas de se retourner.

Moi, en chuchotant : je suis bête, mais tu veux quoi ?
Kiba : Nan mais, comme t'as osé faire ça à Saku ?! T'es trop je suis vraiment idiot !
Moi : Et tu sais même ce qu'elle peut faire, elle.
Kiba : Je sais, elle tape hyper fort ! J'ai vécu cette expérience. T.T Mais quand même, c'est pas une raison !
Moi : T'en sais rien et c'est pas tes affaires, ok ? Alors t'arrêtes de m'emmerder sinon j'te butes, ok ?
Kiba : Ok, ok, pas la peine d'être agressif... Tu fais peur, des fois.

Allez, faites que je puisse rentrer chez moi très vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:42

chapitre 7:
Les cours sont finis. Il est 16h et j'ai rien à faire, alors je traîne un peu et visite la ville. Il y a plein de monde, malheureusement... Soudain, je sens une main sur mon épaule. Je me retourne : Naruto.

Moi : Qu'est-ce que tu me veux ?
Naruto : Hello ! Heu, eh ben... Désolé, mais chais pas ce qui m'a pris quand Iruka-sensei a commencé à parler de Sakura-chan. Chuis vraiment je suis vraiment idiot, des fois.
Moi : Et pas qu'un peu.
Naruto : Oh, c'est bon ! J'me suis excusé ! Pardon ! Voilà, t'es content ?

Je lui souris. Des fois, il m'énerve vraiment, et là, j'ai envie de... de l'étrangler (pour pas être trop gore), mais finalement, on découvre qu'il est assez sympa et qu'il est assez marrant, quand on comprend son humour. Et là, avec sa tête gênée, je devine qu'il n'est pas venu que pour s'excuser.

Moi : Tu es vraiment venu... que pour ça ?
Naruto : Quoi, que pour ça ?
Moi : Que pour t'excuser ?
Naruto : Nan, en fait...
Gagné. J'avais deviné juste.

Naruto : Est-ce que tu voudrais aller voir mon mazot ? C'est tout petit, hein, mais par curiosité... Tu veux ?

Pourquoi pas ? C'est que je ne suis jamais allé chez Naruto, mais le connaissant, je suis sûr que son logis ne doit pas être très bien rangé... Et comme j'ai rien à faire... Je hoche la tête de haut en bas en guise de réponse.

Naruto : Cool !! Alors suis-moi... Et essaye de ne pas te perdre.

Que veut-il dire par « Essaye de ne pas te perdre » ?

*****
J'ai enfin compris. Son mazot est à l'autre bout de la ville, et faut traverser des rues noires de monde. J'ai bien failli le perdre, à un moment donné. Heureusement qu'il m'a prévenu, quand même. On arrive enfin devant un immeuble assez délabré en travaux. Des ouvriers s'activent tout autour de l'immeuble, un homme donne des ordres, un autre dort sur le sol... Je suis des yeux un ouvrier qui s'étale de tout son long sur l'échelle de fer horizontale au dernier étage. Ah ! L'homme a fait tomber quelque chose. Il se penche, mais... eh oui, ça devait arriver : l'ouvrier tombe du dernier étage. Bien fait pour lui, il avait qu'à faire attention. On entre dans l'immeuble en ne prêtant plus attention aux autres gens qui s'élancent sur l'ouvrier tombé.

L'ascenseur est lent. Très lent. Trop lent, même. Ca fait 10 minutes qu'on est dedans et il vient tout juste d'arriver au 3e étage. Et comme Naruto habite aux 8e, alors, il y a encore du chemin ! On aurait mieux fait de monter les escaliers. Je me tourne vers ma droite. Le blond si excité d'ordinaire est étonnamment calme. Ses yeux ne trahissent aucune émotion, son tee-shirt orange fluo et son baggy vert ne sont pas recouverts d'encre, pour une fois. Peut-être qu'il commence enfin à grandir. Ouais... (On peut toujours espérer)

Naruto : Hé, on rentre chez moi et après on va faire péter les coussins ? C'est trop marrant quand y a pleins de plumes qui volent partout !!

Cas désespéré. Et moi qui commençais à y croire.

Enfin. On arrive ENFIN devant la porte de Naruto, où des gravures de toutes sortes y sont inscrites. « Appart' de Naruto, the big boss !! » ou encore « J'aime les ramens !! ». Pitoyable.

Naruto : Bon, tu entres ou pas ? Arrête d'être planté devant la porte ! Je sais que c'est beau, mais quand même !

J'entre vite pour faire taire Naruto qui commence à devenir saoulant. Choc. Je sais bien que Naruto n'est pas (du tout) ordonné, mais quand même ! On dirait qu'une bande d'éléphants y a mis les pieds avec des tanks !!

La télé est à moitié recouverte de choses vertes (me demandez surtout pas c'que c'est... -_-'), la fenêtre aussi, avec du blanc en prime. Les murs sont décorés façon Uzumaki : des spirales un peu partout, des ramens dessinés, et Anko et Tsunade avec une croix dessus (évidemment). Un canapé vert fluo, une table avec au moins dix milles choses dessus, et le sol... le pire ! Des restes de pizzas, boîtes de ramens, et autres (imaginez ce que vous voulez) éparpillés dans toute la pièce. Naruto m'affiche un sourire radieux, comme s'il était fier. Mais moi...

Moi : Naruto... Je comprends pas comment tu peux vivre dans un tel... un tel b***el ! C'est inimaginable !
Naruto : Ben... C'est comme ça que je me sens bien... Et puis, je trouve que la déco est pas mal, nan ?

Non. Elle n'est pas mal, elle est abo-mi-na-ble !! Même moi, qui ne suis pas tellement ordonné, je vis pas dans un tel bazar... Mouais... (On va aussi que c'est aussi grâce à Itachi qui range tout minutieusement derrière mon passage) Après ce court échange verbal, le blond surexcité me fait visiter un par un, tout son appartement. C'est vrai que c'est petit... et mal rangé. Il n'y a qu'une chambre... Mais c'est quand même cool de vivre seul, comme ça. Moi aussi, j'aimerais être indépendant, mais avec toutes mes mauvaises notes et tout... Je suis obligé de rester avec Itachi qui en a pleins les poches.

En entrant dans la chambre de Naruto, je vois un album photos à moitié ouvert sur le sol. Je le ramasse et le feuillette distraitement. Au fil des images, je vois Naruto à 2 ans, à 3 ans, à 4... Et soudain, je tombe sur photo. Naruto sous un cerisier en fleurs, avec une personne que je connais bien... Trop bien ! J'ai nommé Sakura Haruno, la pire peste de tout le lycée de Konoha, et même, de tous les lycées du monde ! Personne ne peut être plus chiant qu'elle. Mais là... Avec son visage enfantin, son petit sourire joyeux, ses longs cheveux roses flottant au vent... J'avoue, elle est mignonne, mais c'est seulement parce qu'elle a 6 ans, sur la photo. Celle en dessous, c'est à ses douze ans... Son visage respirant la bonne humeur... Ses jolis cheveux roses attachés en deux couettes... Je tourne les pages. D'autres images de Sakura : à son anniversaire (le 28 mars !), le jour où elle a gagné le tournoi de karaté de Konoha (ce qui explique pourquoi ses coups font si mal), Naruto et Sakura juste ensemble, juste comme ça... et j'en passe. Il y en a tellement. Naruto et la peste ont vraiment l'air d'être très complices... Je retourne à la photo de ses douze ans et la contemple, sans un mot. Et dire qu'elle est devenue tellement conne en grandissant...

Naruto : Tu admires Sakura-chan ?

Il m'a fait peur ! Gros je suis vraiment idiot... Je ne lui réponds pas. Il sait de toute façon la réponse : JAMAIS je ne pourrai admirer la peste, jamais !

Naruto : Tu m'écoutes ?
Moi : Hn...

Ca devrait lui suffire pour qu'il comprenne que c'est pas la peine d'insister. Mais avec lui, on peut s'attendre à tout : et surtout à ce qu'il ne pige pas.

Naruto : Mais pourquoi tu me réponds jamaaaaaaaaaiii-euuh !!! ToT Moi, je suis sympa, moi... J'te cause, pas comme les autres mecs de la classe...

Parle si tu veux, j'en ai rien à foutre.

Naruto : Mais si tu ne me réponds pas, ça veut sûrement dire que la réponse est positive... Et t'as pas besoin d'avoir honte. Mais quand même, c'est plus pratique de l'admirer en classe plutôt qu'en photo, parce que là, elle est encore plus belle !
Moi : 'tain, Naruto, je l'admire pas !
Naruto : Alors pourquoi tu continues de la regarder ?

C'est vrai ça, pourquoi je la reg... Je lance l'album photos loin. J'espère qu'il passera par la fenêtre.

Naruto, en se plaignant : Hé ! Tu l'as presque envoyé dehors ! C'est précieux, ça !

Pff... J'aurais dû lancer plus fort, mais bon... Et là, je commence à m'ennuyer, moi...

Moi : Et si on allait dehors ?
Naruto : Heu... Ouais, mais... Et les coussins ?
Moi : Quoi, les coussins ?
Naruto : Bah... On les a pas encore fait péter !
Moi : Les coussins, ça sert à dormir dessus, ok ? Donc, on est pas censé les péter, ni rien !
Naruto : C'est pas drôle !
Moi : Eh oui, c'est dur, la vie ! Bon, on y va ?

*****

Et c'est reparti pour un tour dans l'ascenseur ! J'ai voulu prendre l'escalier, mais Naruto a refusé, prétextant qu'il s'était fait mal à la cheville (mon œil, c'est juste parce qu'il a la flemme de se taper les 7 étages) et nous revoilà, coincés comme des sardines dans cette boîte de m*rde qui arrive seulement maintenant au 6e étage. Une demi-heure plus tard, on peut enfin sortir, enfin pas encore... La cause ? C'est la concierge, qui nettoie le sol juste devant la porte de la cage d'ascenseur. Un foulard rose à petits cœurs cache ses cheveux, ses lunettes sont toutes rondes (genre, Harry Potter), sa robe jaune à motifs verts et violets enveloppe son corps gros et gras, et de toutes petites bottes vert bouteille serre ses chevilles. Les yeux rivés sur le sol, elle chante une chanson tellement vieille qu'elle doit être encore plus vieille qu'elle. Original.

On est coincés et on peut même pas sortir... Et si je la pousse, je risquerai de la blesser, et ça posera un léger petit problème... Le sol sera tout dég' et personne pour nettoyer. Bon. Je vais essayer d'être aimable, pour une fois.

Moi : Hé, m'dame, vous pouvez dégager, s'il vous plaît ? On aimerait passer et vous êtes sur notre chemin, grosse vach...

Ouf, j'me suis retenu. Être aimable, Sasuke, être aimable...

Moi : M'dame ?

Mais elle est sourde ou quoi ? Elle continue de chantonner, en balayant. Je réessaie.

Moi : Hé ho, m'dame ! Z'êtes sourde ?

Ca confirme bien c'que j'ai dit : en plus d'être bigleuse, elle est sourde. Bon... Ne t'énerve pas, et garde ton calme !

Moi : Madame !!

Nan, c'est fini, je craque.

Moi : SALETE DE GROSSE VACHE ! BALEINE !! VOUS ALLEZ VOUS CASSER, OUI ?! CA FAIT 30 MINUTES QU'ON RESTE LA ! FAUT RESPECTER LES GENS, QUAND MÊME !!! VIEILLE PEAU !!!

Enfin, elle m'a enfin remarqué. Elle arrête sa besogne et lève la tête. La mine choquée qu'elle fait ! Ca fait trop marrer.

Concierge : Pas la peine de crier !! Je ne suis pas sourde ! Non mais oh, vous vous croyez où, jeune homme ?
Moi : Au zoo !

Naruto qui n'a pas dit un mot depuis qu'on est en bas, rigole discrètement.

Concierge : Mais c'est pas des façons de parler à une dame âgée, jeune homme !
Moi : Ah, désolée, la prochaine fois, je sifflerai si je veux vous appeler.

L'Uzumaki continue de rigoler.

Concierge : QUOI ?! Mais je ne suis pas votre chien, jeune homme !
Moi : Ah oui, c'est vrai, vous êtes une baleine !
Concierge : Vous êtes vraiment insolent, jeune homme ! J'aimerai bien voir votre mère, que je lui fasse comprendre ses méthodes d'éducation ! Vraiment, les jeunes de nos jours... Aucun respect !
Moi, d'un ton dur : Ma mère est morte, alors foutez le camp, grosse vache !
Concierge : Sur un autre ton, jeune homme ! Sinon, je reste là !
Moi, d'un ton menaçant : Ah ouais ? Allez rejoindre vos copines à la campagne ! Là-bas, y aura sûrement un mâle qui se fout des apparences et qui voudra bien de vous, tellement vous nettoyez bien.
Concierge : ..Ah ? Je ne vois pas le rapport avec un mâle, et le fait que je sois une fée du logis... ?
Moi : Nettoyer... le palais ! Rouler une pelle, vous connaissez ça ?
Concierge : Rouler... une pelle... ? Comment ça ? Une pelle, ça tombe, mais ça ne roule pas... Les jeunes, de nos jours... Ils ne savent même plus parler !

-_-' Elle ne connaît strictement rien au langage familier. Franchement... Et en plus, elle est toujours pas partie. Faut trouver autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:43

Suite Chapitre 7:

Moi : Hé, regardez, c'est le mâle de vos rêves !
Concierge, en tournant la tête et gloussant : Où çaaaaaaaaa ??

C'est bien ce que je disais : c'est une vache. On profite du fait qu'elle recherche son mâle (qui, évidemment, n'existera jamais pour elle) et nous voilà dehors. A peine sortis, et Naruto éclate de rire.

Naruto : MOUAHAHAHAHAHAHAHAHAAA !!! Elle est trop conne !! Bien joué, Sasu !! Même avec moi, elle a pas été autant en colère !
Moi : Sérieux ? Pourtant, c'est toi qui as le don de rendre une personne douce complètement agressive !
Naruto : Ouais, normalement... T'as de la thune sur toi ?
Moi : Nan.
Naruto : Moi non plus. On fait comment ? J'voulais aller manger au Mcdo ! u.u
Moi : Bon. On y va quand même.
Naruto : Attends, t'as de la thune ?
Moi : Bah ouais.
Naruto : Dire qu'on est censé être meilleurs amis et que toi, tu me fais même pas confiance ! v.v

Naruto m'entraîne vers un endroit éclairé, où une enseigne multicolore est accroché au-dessus de l'entrée. On peut y lire : « Young' Bar ». On entre, on s'assied à une table et une serveuse dont on voit même pas la tête tellement elle est concentrée sur son bloc notes arrive.

Serveuse : Bonjour, vous désirez ?

Cette voix m'est familière. Elle lève enfin la tête et nous dévisage. Moi de même. Car la serveuse n'est autre que... Ino !

Ino : Sa... Sasu... SASUKEEEEEEEEEE !!!! Kyaaaaaah !!!! > <
Moi : Mais je suis bête, Naruto ! Pourquoi tu m'as entraîné là !

Eh oui, ça porte malheur de suivre Naruto. D'autant plus qu'il me lance un regard, du style « Désolé, mais j'peux rien faire ». Ca aide, les amis. Au moins, les profs ont convaincue Ino que je m'appelle Sasuke, alors elle ne m'appelle plus « Archi ». La blonde se jette à mon cou et m'étouffe à moitié, provoquant ainsi les regards observateurs des clients choqués. Quelques-uns murmurent même : « C'est beau, l'amour ! » Truc à vous rendre malade.

Moi : Ino, arrête, je vais crever !
Ino : Ooooooh non, pas çaaaaa !!!

De l'air, enfin ! J'inspire une grande bouffée d'oxygène.

Moi : Ino, t'es qu'une p'tite emmerdeuse ! Et tu fous quoi ici, d'abord ?
Ino : Mais... mais... je travaille ! Je bosse ici ! C'est cool, non ?
Moi : Ah... Pourquoi t'as besoin d'autant d'argent ?
Ino : Le maquillage, les fringues... Et je fais tout ça pour toi ! Pour te plaire !

J'en avais pas besoin, et je m'en passerai bien volontiers. Mais pourquoi, pourquoi suis-je le mec le plus malchanceux du monde ? Les autres sont pas poursuivis par des filles tous les jours, eux ! Et ils ont leurs parents... Sauf Naruto, qui a perdu ses parents, comme moi. Il a commencé à m'en parler, une fois, pendant les cours. Et la prof lui a donné une heure de colle quand elle a vu qu'il bavardait !

Moi : Bon, Ino, fais ton boulot : prends les commandes, et fous-nous la paix !

Les murmures désapprobateurs des clients m'informent qu'ils sont indignés de ma réaction : « Il pourrait être plus gentil avec sa petite amie, quand même ! » Mais qu'ils aillent se faire... !!

Ino : Tout de suite, Sasuchéri d'amouuur ! Alors, tu prends quoi ? C'est gratuit pour toi !
Moi : Tu vas pas garder ton boulot très longtemps, si tu fais tout le temps ça... Enfin, bon...-_-' Alors... Une bière.
Ino : Je note... Et toi Naruto ?
Naruto : Je peux avoir gratuit moi aussi ?
Ino : Non ! Sinon, le patron va me donner moins d'argent et après, faudra encore que je négocie ! Alors, tu prends quoi ?
Naruto : Du saké !
Ino : D'accord !!

Elle se casse enfin, nous laissant seuls.

Moi : Elle sait pas qu'on a pas le droit de boire de l'alcool avant 18 ans ?!
Naruto : Bah non, elle s'en fout... L'important, c'est juste la commande !

Ah, ok... C'est sa mentalité, quoi ! Un bruit retient mon attention. Ca ne serait pas... ?

Moi : Hé, Naruto, regarde qui arrive !

Il m'obéit... Temari et... la... peste ! Vite, j'me tire !

Moi : Je rentre !
Naruto : Hé, mais... ?
Moi : Ta gueule et viens !!

Je le tire par le bras et rampe par terre, en essayant de ne pas se faire remarquer. Question discrétion, c'est pas super ! Les clients nous regardent d'un air bizarre, nous montrent du doigt... Bref, c'est des tarés qu'auraient mieux fait de rester chez eux.

Moi : Par là !
Naruto : Mais je pige pas pourq...
Moi : M'en fous !

On rampe sous les tables... Après quelques coups de pieds, on arrive quand même à sortir, quasi indemne. Chuis crevé. Faut dire que c'était quand même du sport ! Naruto enlève la poussière de ses habits et me regarde.

Moi : Quoi ?
Naruto : Pourquoi on devait...
Moi : La peste était là !

Je lui montre du doigt la chevelure rose qu'on voit à travers la vitre.

Naruto : Ah ouais... Hé, r'garde !!

Une petite brune aux yeux nacrés se faufile dans la foule. Oh non, à peine sorti des griffes de l'autre chieuse, et là, je vois la chieuse n°2 ! Naruto reste planté au sol, sans rien dire.

Moi : Hé ho, t'as quoi ?
Naruto, en bégayant : C'... C'e... C'est Hinata !
Moi : Ouais, et alors ?
Naruto : Tu la trouves pas trop trop mignonne ?
Moi : Pas vraiment, non.
Naruto : Mais arrête, elle est trop jolie ! Attends-moi ici.

Mais qu'est-ce qu'il fabrique ? Il court en direction de la brune en l'appelant. Je m'approche discrètement pour pouvoir voir toute la scène.

Naruto, en s'approchant : Hey, baby ! Ca va la vie ?
Hinata : Ah... Euh... What ? Mais... Je ne suis pas une baby !
Naruto : Ok... ok... Tu veux boire un verre avec moi ?
Hinata : Non... non, sorry...
Naruto : Allez, viens ! T'es trop coincée du cul, mais t'es vraiment mignonne...
Hinata : Ah... thank you...
Naruto : Bon, j'me lance : tu veux pas sortir avec moi ?
Hinata : Non, sorry... Je ne peux pas... Sorry, je go back home !

Et voilà, elle est partie. Naruto a la mine déçue, il revient vers moi... Faut dire que c'est pas un bourreau des cœurs...

Moi : Mouhaha !!! Faudrait revoir tes techniques de drague, Naruto !
Naruto : Mais je t'emmerde ! J'aimerais bien t'y voir, toi ! T'es encore plus coincé que moi !
Moi : C'est vrai, mais t'es trop direct...
Naruto : Ah ouais ? Alors, t'as qu'à draguer une fille, alors ! On verra bien si tu seras meilleur que moi ! Je parie que tu seras pire !
Moi : N'importe quoi ! Je peux avoir toutes les filles à mes pieds, si tu veux savoir...
Naruto : Alors vas-y ! Dragues-en une !

C'est vraiment n'importe quoi... Pff, draguer une fille, juste comme ça... N'importe quoi... Mais... Mais il me défie, moi... Et en plus, il essaie de me rabaisser, et ça, j'ai vraiment du mal à le supporter. Je suis d'un tempérament assez violent, alors...

Moi : Bon, c'est d'accord ! Pari tenu !

Et merde. Je sais bien que j'aurais dû me contrôler. Mais je suis comme ça : je déteste qu'on se moque de moi. Et voilà, j'ai accepté un truc minable.... On re-entre dans le bar où on était juste sortis auparavant... En fait... Pourquoi on est sortis, au juste ? Je sais plus... Bon, comme je le disais, on entre dans le bar... Et... je dois faire quoi déjà ? Ah oui, c'est vrai. Naruto me désigne une fille rousse assise près de nous, entourée de ses copines. Elles rigolent bruyamment... Bon, si je dois le faire... Je m'approche d'elles.

Moi : Salut...
Rousse : Hello, beau gosse ! Tu veux t'asseoir ?
Moi : Non, non, c'est bon...

Je l'observe. Elle porte des lunettes, ses yeux sont marron, son corps assez bien foutu. Assez jolie, mais rien de très particulier sinon. Ses copines, une fille aux cheveux rouge-rose avec une mèche barrant son front, et une autre, brune.

Rousse : J'm'appelle Karin, mes amies sont Tayuya et Ami. Et toi, beau gosse ?
Moi : Heu...

Je dois lui dire mon prénom ? Non, il vaut mieux pas. J'ai qu'à prendre mon faux-nom.

Moi : Archibald.
Karin : C'est français ? Donc tu es originaire de France ? Kyaaaaaaaaaah ! *_*
Moi : Non, mais c'est à cause de... de mes parents qui adoraient ce pays...
Karin : Ils ont bon goût ! Et au fait, Archi... T'es célib' ? Tu veux pas sortir avec moi ?

Elle est directe.

Moi : Ouais, j'veux bien, t'es trop...

N'importe quel compliment, vite !

Moi : ...trop belle !!
Karin : Kyaaaaaaaaah !!! Merciiii !!!

Karin s'avance... Et, mais elle fait quoi ?! Ses grosses lèvres couvertes de gloss sont sur les miennes... C'est dég'... J'ai même pas eu le temps de la repousser, tellement j'étais surpris. J'aurais jamais pensé qu'elle oserait faire ça ! En tout cas, j'ai gagné, Naruto. Ouf, elle me lâche enfin, je peux respirer. Et là, je sens un regard derrière moi... Je me retourne, et c'est...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:44

Chapitre 8:

Voix : Un p'tit sourire, Uchiwa !!

Cette voix... Une voix détestable, un peu grave, avec une note d'assurance... J'entends sa voix, puis soudain, un flash.

Voix : Yeah, c'est bon ! Alors, Uchiwa, t'es pas content ?

Je vais le... !

Moi : Kiba... Tu me donnes des envies de meurtres, tu sais...
Kiba : M'en fous, le principal, c'est que j'ai ta photo en train d'embrasser une rousse !^ ^ Quand je vais montrer ça aux poufs...
Moi : Si tu fais ça, je te décapite et je t...
Kiba : Et tu vas me faire quoi ? Je te préviens que si tu tentes quoi que ce soit, je passes tout à Shino !

Shino... Le meilleur ami de Kiba. Il est bizarre. Il porte des lunettes de soleil en permanence, est brun et cache toujours le reste de son visage par une écharpe. Mais il travaille aussi au journal du lycée, comme l'autre chien... Pourquoi le lycée a voulu faire un journal ?! Si j'avais le responsable de tout ça sous la main, je l'aurais tué direct !

Moi : Gentil cabot... Donne-moi ton appareil photo !
Kiba : Pour rien au monde ! Pour une fois qu'on tient un scoop ! Maintenant, faut interroger la bien-aimée d'Uchiwa ! Hé, toi ! Tu t'appelles comment ?

Elle a l'air de s'y croire vraiment, sous les flashs. Elle sourit, remet ses cheveux en arrière... Et elle répond à leurs questions !

Karin : Alors, moi c'est Karin, je suis la plus belle et la plus intelligente fille du monde... J'ai 16 ans, j'ai tout pour plaire ! Moi et Sasuke, on a eu un coup de foudre, et maintenant, on est inséparables !!
Kiba : Vous avez l'intention de rester ensemble longtemps ?
Karin : Ben oui, on veut même se marier... Pas vrai, Archi-kun ?

Mais dans quel merdier je me suis fourré... J'ai vraiment pas de chance, moi... En plus, je vois sortir des toilettes... La meilleure amie de la fille la plus chiante du monde, j'ai nommé Temari no Sabaku ! Suivie d'Haruno Sakura, dite la sale peste... Intriguée par tout ce remue-ménage, elles s'avancent dans notre direction... C'est officiel, mon ange gardien m'a lâché.

Sakura, en s'approchant : Y se passe quoi ?
Kiba : Ah, Saku-chan ! On a trouvé un scoop pour notre journal ! Uchiwa a embrassé une fille et il a l'intention de se marier avec !
Sakura, très intéressée : Sérieux ?! Quand tout le monde va savoir ça...
Kiba : Ouais, ça sera trop bien ! Allez, Shino, on s'arrache.
Moi : Hé oh, attendez un peu !!
Sakura : Toi, ta gueule, p'tit prétentieux !
Moi : On t'a pas causé, la sale peste !
Kiba : Parle pas comme ça à Saku ! Saku-chan, on y va ?
Sakura : Mmh... Tema-chan, on y go !
Temari : Ok !

Raaaaah, je suis maudit... J'essaye de courir derrière eux, mais ils sont rentrés dans une voiture... Je rentre chez moi, avec l'aide de Naruto... Il a décidé de dormir chez moi... De toute façon, j'ai pas trop le choix, vu qu'il me colle depuis qu'on est dans le bus. On rentre discrètement quand on entend la voix d'Itachi.

Itachi : Sasuke ? Tu es enfin rentré ? Tu sais quelle heure il est, au moins ?
Moi : Oui, je sais, mais euh... On a eu des complications... Et j't'ai rapporté un invité ?
Naruto : Salut ! T'es le grand frère à Sasuke ? Woaw, c'est grand chez vous !! Mieux que chez moi, en tout cas... Je dors où ? Ne comptez surtout pas sur moi pour dormir par terre ! Tiens, le canapé est moelleux, ça fera l'affaire... Tu t'appelles comment en fait ?
Itachi : Il me fait mal à la tête...
Moi : Tu t'habitueras...
Itachi : Salut, moi c'est Itachi...
Naruto : Itachi ?! Le patron de la boîte de nuit « Akatsuki » ?!
Itachi : Ouais...
Naruto : OUAH !! Je peux avoir un autographe ?
Itachi : Si tu veux... ^ ^'
Naruto : COOOOOOOOOOL !!!!
Moi: Il dort chez nous, ce soir... On le mettra sur le canapé.
Naruto : Hé, Itachi !! Dis, dis, dis !! On mange quoi, ce soir ??
Itachi : Des ramens... J'ai pas eu le temps de cuisiner autre chose.
Naruto : RAMEEEEEEEEEEEEEEEEENS !!!!

Mais qu'est-ce que je fais là, moi... Après le dîner, je vais me coucher dans mon lit, mais une main me retient.

Naruto : Hé, Sasuke !! Je peux dormir avec toi ?
Moi : Non...
Naruto : Mais si !! On peut installer des couvertures par terre, comme ça je suis avec toi !
Moi : Tu me prends pour un gamin ?!
Naruto : Tu veux vraiment savoir ??
Moi : Oui.
Naruto : Ben, pour moi, t'es un gamin de l'intérieur !!^ ^

Après avoir étranglé Naruto, on installe un petit matelas sur le sol. Finalement, j'ai cédé...-_-' On s'installe dans nos lits. Moi, comme d'habitude, je peux pas dormir... Je pense à pleins de choses... A maman, à papa...

Naruto : Dis, Sasuke ?
Moi : Ouais ?
Naruto : Tu dors ?
Moi : Mais oui, bien sûr !
Naruto : Ah, désolé.
Moi : Crétin ! Si j'te parle comment je peux dormir ?!
Naruto : Ah oui, c'est vrai.

Naruto : Dis, Sasuke ?
Moi : Quoi encore ?!
Naruto : Comment ils sont morts, tes parents ?
Moi : ...

Mais c'est quoi cette question ?!

Naruto : Les miens, je les ai jamais connus. Je sais pas ce qui leur est arrivé... Mais d'après mes renseignements, ils étaient très pauvres, alors ils ont décidé de m'abandonner. On m'a retrouvé à l'orphelinat et Jiraya m'a prit sous tutelle.
Moi : Jiraya ?! Le prof pervers ?!
Naruto : Ouais.
Moi : Pas de bol, mon vieux...
Naruto : C'est vrai qu'il me délaisse un peu, mais au moins, ch'uis tranquille.^ ^
Moi : Hn... Et tes parents ?
Naruto : Je crois qu'ils sont morts... J'avais essayé de les retrouver, mais sur mon bulletin scolaire, c'est écrit Parents décédés.

Je ne lui réponds pas... Naruto, il a l'air d'être joyeux en permanence... Mais à l'intérieur, il souffre énormément. Je regarde son visage. Même s'il fait sombre, j'arrive à discerner ses traits grâce à la lueur de la lune. Il est un peu tendu, ses yeux sont tristes... Une larme coule sur ses joues. Je ne l'avais jamais vu comme ça. Il est comme un clown triste... Il fait rire les gens, mais à l'intérieur de lui-même, il est triste...

Moi : Moi, mes parents, ils...

J'hésite à parler, mais me confier me fera du bien.

Moi : Chaque nuit, même avec mon peu d'heures de sommeil, je fais le même rêve : je me vois à 12 ans, avec Itachi, maman, papa... On se balade le soir, dans mon ancienne ville. On entend un cri étranglé, on s'approche d'une ruelle sombre...

Je m'arrête car je tremble un peu. Pour une fois, le baka blond est très silencieux. Ca fait comme des vacances.

Naruto : Continue...
Moi : On découvre que là-bas, y a un gars à moitié crevé et des mecs qui l'achèvent à coups de couteau... Ils lèvent la tête, nous regardent... On est pétrifiés par la peur... On s'est beaucoup trop avancés... Les mecs s'approchent de nous, un sourire sadique aux lèvres. Ils prennent mon père, ma mère, commencent à les buter... Je suis paralysé par ce que je vois : une mare de sang et mes parents qui baignent dedans... Un grand type me prend par l'épaule, approche son couteau de mon cou... Itachi se démène et réussit à me prendre par la main... On s'échappe, mais on a rien pu faire pour les sauver... Itachi a trouvé un job ici et on a déménagé... On avait déjà déménagé une fois à Suna, mais c'était trop nul... Itachi était au lycée et était caissier... Heureusement qu'on est venus ici...

Ouf, j'ai tout dit... Mon cœur bat fort, j'ai des sueurs un peu froides...

Moi : Je crois que ces types nous recherchent... Je me souviens d'un homme qui était bizarre, un peu comme une plante et d'un autre à la face de requin... Moi, j'imagine toujours qu'ils nous retrouveront... Et là...
Naruto : Je te comprends...
Moi : On ferait bien de dormir, sinon, demain, on sera pas en forme...
Naruto : Ok...

Je ferme les yeux, mais je reste éveillé. Au bout d'une dizaine de minutes, mes paupières s'alourdissent et je suis prêt à sombrer dans le sommeil...

Naruto : Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Purée !! Déjà qu'il s'incruste chez moi, et en plus il ronfle !! Je crois que je vais pas pouvoir fermer l'œil de la nuit...


*****


DRIIIIIIIINNNNNNNNGGGGGGG !!!! Le matin est le pire moment de la journée ! Déjà que je suis jamais de bonne humeur, le matin, surtout qu'il y a ce p****n de réveil qui me pète les oreilles...-_-' Vive le matin, quoi ! Je me lève et je vais en direction de mon armoire. Au passage, je prends bien soin de marcher sur le baka blond...

Naruto : OUAÏE !!! 'tain, mais c'est quoi c'truc ?! Ca pèse une tonne !!
Moi : Scuze-moi Naruto, je t'avais pas vu...
Naruto : C'est ça, c'est ça !! Bon, c'est pas tout, mais moi, j'ai faim ! On mange quoi ??
Moi : Hum... Rien...
Naruto : Quoi, tu manges rien le matin, toi ?! Mais t'es malade ou quoi ?! Faut petit-déjeuner pour avoir de l'énergie pour le restant de la journée et pour...
Moi : Oui, oui, Naruto, merci pour ton cours... Si tu veux, tu peux aller voir à la cuisine, pour trouver un truc à bouffer...
Naruto : Yaaaaaaaaaaaahhh !!!

Pff, il m'épuise... Je comprends que Shikamaru soit aussi flemmard, si on a un ami comme Naruto, c'est normal... Shikamaru, l'endormi de service... Mais c'est aussi un intello à 200 de QI... Je me lave les dents, prends mon sac et pars au lycée, accompagné de Naruto. Aujourd'hui, le bus est bondé, alors on est hyper serrés... Moi, je suis coincé entre une vieille mémé et un SDF aux vêtements troués et qui pue. Après une dizaine de minutes de torture, on est enfin arrivés. Et la première chose qu'on voit, c'est la sale peste... Quelqu'un pourrait-il me dire pourquoi elle est toujours dans mon chemin !? Raaaaah, ça m'énerve !!

Naruto : Sakura-chan !! Ca va ?
Sakura : ...
Naruto : Dis, Saku, t'as quoi ?
Sakura : Rien...

Tiens, c'est bizarre, elle est pas comme d'habitude... On dirait qu'elle est limite sur le point de chialer... Ca la rend jolie, comme ça... Nan mais qu'est ce que je viens de me dire ?! Faudrait que je puisse filtrer toutes mes pensées...

Naruto, avec sa tête de chien battu : Dis, Saku... T'as quoi ?
Sakura : Mais je t'ai dit qu'il n'y avait rien !!
Naruto : Mais je suis ton meilleur ami ! Tu peux tout me dire !!
Sakura : Peut-être plus tard... après les cours, si tu veux vraiment savoir.

Mais y se passe quoi, là ?! Je suis complètement hors-sujet, mais en même temps je m'en fous carrément... De toute façon, c'est pas important. La cloche sonne, faut rentrer en cours. Assis à ma place, je vois qu'une sorte de cercle s'est formée autour d'un pupitre. Je m'approche d'eux.

Moi : Y se passe quoi ?
Ino : Kyyyyyyyaaaaaaaaaaaahhhh, Sasu-chéri, comment t'as pu me faire ça ?!
Pouf 1 : Ouais, comment t'as pu ?!
Pouf 2 : Moi, je t'aimais tellement...
Moi : Attendez, de quoi vous parlez ?!
Ino : Mais regaaaaaaaaaarde !!

Je prends rapidement la feuille que la blonde me tend.

The school-boy's new, le journal officiel du lycée de Konoha

SCOOP !! Le lycéen le plus populaire de tout Konoha, Sasuke Uchiwa, aurait une petite amie prénommée Karin ! Ils se seraient rencontrés dans un café branché, Young's Bar. Le rendez-vous idéal ! Karin nous a présenté leurs projets d'avenir à tous les deux : ils voudraient se marier à Paris, en haut de la Tour Eiffel. Quel romantisme de la part de ce cher Sasuke qui est pourtant réputé pour être froid et pour son manque de courtoisie envers les filles... Peut-être aurait-il changé ? En tout cas, nous leur souhaitons bonne chance !

En dessous, il y une photo assez nette, représentant Karin et... moi en train de nous embrasser. Enfin, plus précisément, elle colle ses grosses lèvres aux miennes, mais la photo est prise de façon à ce qu'on pense que c'est un baiser passionné. Je suis mort, avec ça ! Je déchire le journal en petits morceaux.

Ino, les yeux pleins d'espoir : C'est faux, hein ?
Moi : Ouais, c'est faux ! Dépêche-toi de le dire à tout le monde, ok ?
Ino, heureuse : Oui, ouuuuuiii !! Bien sûr ! Je savais que tu n'allais pas me laisser tomber !

Elle s'y croit trop, la miss, mais faut la laisser. Toutes les rumeurs, c'est elle qui les provoque. J'espère qu'elle sera à la hauteur pour avertir tout le monde de l'article de journal erroné. Durant le reste de la journée, il ne s'est plus rien passé de spécial, à part des poufs qui voulaient avoir la confirmation des paroles d'Ino, ou bien des mecs qui se moquaient de moi. Ah oui... Je lancé des bouts de gommes sur la tête de Sakura, mais elle n'a pas bronché. Elle a rien dit, elle tremblait juste... Ca commence à devenir de plus en plus zarb. C'est vrai quoi, c'est la première fois qu'elle me gueule pas dessus ou qu'elle ne me rabaisse pas ! Elle ne s'est même pas tournée pour voir qui c'était. Elle se comporte vraiment pas comme d'habitude... Mais bon, bref, c'était quand même une très mauvaise journée... Dring ! La sonnerie annonce la fin libératrice des cours. Après avoir tabassé la gueule à un mec qui n'arrêtait pas de m'insulter, je commence à me diriger vers l'arrêt de bus, quand je vois Naruto et Sakura qui partent vers l'arrière du lycée où personne en général n'y va. C'est vrai qu'ils avaient des choses à se dire, ces deux-là... Mmf, de toute façon, j'm'en fous. Le bus va bientôt arriver et faudra encore attendre une heure pour prendre le suivant, alors je vais pas perdre mon temps à découvrir ce qu'il se passe. Quoique...

Poussé par la curiosité, je les suis quand même. Peut-être parce que c'est le visage blême de la sale peste qui m'a encouragé... Je marche derrière, discrètement. Caché derrière un buisson, j'arrive à voir sans être vu. Sakura est assise contre le mur, le visage baissé. Naruto, lui, est inquiet. Il tremble, et regarde Sakura avec des yeux protecteurs. Il est un peu trop proche d'elle pour n'être que son meilleur ami, non ?

Naruto : Saku... Tu vas enfin me dire ce qu'il t'arrive ?
Sakura : ...

Elle répond pas... Bizarre, elle a toujours une grande gueule, d'ordinaire. J'ai le sentiment qu'il se passe quelque chose de grave, de très grave...

Naruto : Sakura-chan !!
Sakura : Tu sais... Ma mère, elle est gravement malade. Hier, j'aurais dû lui apporter ses médicaments mais je suis allée traîner avec Kiba et sa bande... Et en rentrant le soir...

Sur le visage de la peste, je vois une sorte de scintillement... Elle tombe, coule sur sa joue... C'est quoi ? Une larme ? Je crois... Je plisse les yeux. Oui, c'en est bien une. Sakura Haruno, la fille forte pleure ?! Je ne l'ai jamais vue dans cet état. Déjà que hier, j'ai vu Naruto pleurer, et aujourd'hui, Sakura... Perdu dans mes pensées, j'ai failli ne pas entendre la jolie voix de Sakura murmurer dans un souffle :

Sakura : Naruto-kun... Ma mère, elle est...

Crac !! J'ai voulu avancer un peu, et c'est à ce moment là que j'ai cassé une brindille. Les têtes de Naruto et Sakura et se tournent... Ils s'approchent de plus en plus de mon buisson... Merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:45

Chapitre 9:

Je me mets ventre à terre pour qu'ils ne me voient pas, mais ça sert plus à rien. Ils s'avancent de plus en plus vers moi, les yeux remplis d'indignation.

Sakura : Y a quelqu'un ?? Si jamais je vous découvre, je vous pulvérise la tête d'un coup de poing ! Alors sortez avant qu'il ne soit trop tard !! Sinon...

J'aime pas quand elle a sa voix agressive. Franchement, ça fait flipper, surtout qu'elle est capable de tout... C'est une vraie bombe atomique, cette fille.

Sakura, en hurlant : Bon, je compte jusqu'à 3, et si vous sortez pas et que je vous trouve, eh bien... Tant pis pour vous !!

Le compte à rebours à commencé. Je fais quoi, alors ? Je sors ? Non, j'ai encore ma fierté, quand même. 1... 2...

Sakura : ...3 !!!

Elle se précipite dans mon buisson avec Naruto, me sors de là et me regarde avec stupéfaction, le baka blond aussi. Bah quoi, ils m'ont jamais vu de leur vie ?

Moi : Quoi ?
Sakura, en bégayant : T'es... C'est le... Le... Je... JE VAIS TE BUTER, P'TIT PRETENTIEUX !!!

Vlan ! Elle m'a giflé de toutes ses forces. Ca fait mal. Si seulement j'avais été un peu plus discret, comme ça je n'aurais pas eu à subir cette claque humiliante, et en plus, j'aurais pu entendre la fin de la conversation. Au lieu de ça, j'ai été pris la main dans le sac comme un voleur et en plus, je me fais baffer par une meuf ! Et pour rien en plus !! Hum... En fait... J'ai été un peu comme un voyeur... J'aurais pas dû être là, j'étais pas censé écouter les discussions privées des autres... Et normalement, je devrais me sentir coupable, mais là, sérieusement, je m'en fous. Je regarde de mes yeux les plus méprisants la peste, qui continue à me taper, mais de plus en plus faiblement. Soudain, je vois une larme. Non, deux. Plutôt trois. Bon, on va dire plusieurs larmes. Elles coulent sur le visage de Sakura qui est triste, en colère... Pourquoi elle chiale ?

Sakura, en pleurant : P... Pourquoi tu nous as espionnés ?! Déjà que le dire à Naruto, ça me faisait du mal, mais quand, en plus, tu ramènes ta tronche... C'est pire que tout...

Brusquement, elle me lâche et je tombe dans le tas de feuilles mortes. Eh oui, c'est l'automne... Je me relève et enlève les branches et les feuilles accrochées à mon pull. Naruto essaye de consoler Sakura du mieux qu'il peut en la serrant dans ses bras. Il me lance un regard qui dit « Tu vois pas qu'elle souffre ? ». Un truc méchant, en tout cas. J'aurais dû faire ce que je faisais si bien avant : me foutre de tout le monde. La curiosité est un vilain défaut, je l'ai bien compris. Je prends mon sac et commence à partir, mais la voix de la sale peste retient mon attention :

Sakura : Non, reste... Tu veux savoir ce qu'elle a, ma mère, hein ? Après tout, c'est pour ça que tu es venu... Pour tout te dire, ma mère... elle...

Elle essaye de prendre un ton détaché mais elle ravale un sanglot.

Sakura : Elle... ELLE EST MORTE !!

Elle explose en sanglots. Naruto lui caresse la tête, comme un grand frère protecteur. Moi, je reste figé là. J'arrive pas à m'en aller, mes jambes sont comme paralysées. Ca fait bizarre de voir Sakura comme ça, si fragile alors que normalement elle est si forte. On ne dirait pas la même personne. En plus, sa mère est morte... J'arrive pas à croire qu'elle arrive à dire ça comme ça. Moi, quand mes parents étaient morts, j'arrivais pas à y croire. Je me disais toujours que c'était un cauchemar, une hallucination, un truc pas normal... Bref, que c'était pas la vraie vie. Mais j'ai dû me rendre à l'évidence : j'étais devenu orphelin, tout d'un coup, comme ça. Pauvre Sakura... Attends... Je suis en train de ressentir un élan de compassion envers cette sale peste ?! Je me fiche complètement de ce qui pourrait lui arriver, même si c'était vraiment choquant. Moi aussi, j'ai perdu mes parents ! Et elle, elle a fait quoi ? Elle s'est moquée de moi en parlant de ma mère. Elle n'a rien ressenti, même pas de la pitié. Pourquoi je devrais éprouver de la compassion pour elle ?! Cette fois, c'est décidé. Je vais à l'arrêt de bus, mais Naruto s'élance vers moi et me retient.

Naruto : Sasu... Tu vas pas me faire croire que tu ne plains pas Saku-chan ?
Moi : Laisse-moi.

Je me détache de lui et recommence à marcher.

Naruto, en criant : Finalement, tu n'as aucun sentiment ! Tu es sans cœur !!

Il se trompe totalement. J'avance, en regardant quand même derrière mon épaule pour voir ce que devient Sakura. Elle essuie ses larmes, sourit. Puis se relève. Exactement comme une fille forte. Je peux pas m'empêcher de trouver qu'elle est jolie. C'est vrai, et alors ? J'ai quand même le droit de donner mon opinion sur les filles, même si c'est de vraies emmerdeuses... non ? Je rentre chez moi, assis dans le bus. Tout devant, je vois une mère et sa fille, des brunes aux cheveux courts et aux yeux marron. Visiblement, elles s'engueulent.

Brune : Mais j'en ai marre ! Arrête de me commander !!
Mère : Je te dis que tu n'iras pas à cette fête !
Brune : Purée, mais comment tu peux être aussi chiante ?!
Mère : Ne sois pas insolente, Ami ! Tu es trop jeune pour aller en boîte !
Ami : Mais décoince-toi ! J'ai pas 3 ans !!
Mère : Non, c'est non, point final.
Ami : Merde, mais t'es trop conne ! Pourquoi t'arrêtes pas de me surveiller ?!
Mère : C'est juste que je m'inquiète pour toi...
Ami : Ben maintenant y a plus de raison !! Pff... Je donnerais tout pour ne plus t'avoir sur le dos tout le temps... Si seulement tu n'existais pas... Ca serait bien, un accident, non ?

La mère, elle a les larmes aux yeux. 'tain, mais comment cette garce peut être comme ça ?! Elle se rend pas compte de la chance qu'elle a d'avoir une mère... Même si ma mère était hyper protectrice, je serais heureux quand même... Et l'autre là, elle dit n'importe quoi ! Y a vraiment des imbéciles dans ce monde... Après m'être rendu à mon appartement, je m'affale sur le canapé. J'allume la télé. Rien. Juste des navets, des films X, des jeux télévisés à la je suis vraiment idiot... J'éteins. J'ai rien à faire... Qu'est-ce que je faisais quand j'étais tout seul dans mon appart' ? Ah oui... Je faisais une liste de tous les points négatifs de cette pauvre vie... Et il y en a un paquet ! Oui, je vais faire ça. Je prends une feuille de papier qui traînait par terre et commence à écrire.

Ma pauvre vie –tous les points négatifs

1/ J'ai pas de parents.
2/ Les groupies sont franchement crétines.
3/ Mon meilleur ami est un lâcheur.
4/ Ino est une Barbie grandeur nature mais en plus conne.
5/ Je hais le lycée.
6/ On a des profs pourris.
7/ Il y a pleins de chieuses.
8/ Itachi joue un peu trop les grands frères protecteurs
9/ Y a des mecs qui aiment les nanas (et je vois vraiment pas pourquoi !)
10/ Sakura est une sale peste.

Et il y en a encore pleins d'autres... Seulement, je suis resté bloqué sur ce dixième point. La mère de Sakura est morte... Hé ! Je suis censé me foutre de tout ça. Allez, je me couche sans dîner, de toute façon, j'ai pas faim.

*****

DRING !! Après avoir défoncé mon réveil, fait ma toilette habituelle et fait mon voyage en bus, j'arrive au lycée. Bizarrement, Naruto ne me parle plus tellement, vu qu'il est déjà occupé avec Sakura. C'est vraiment zarb de la voir comme ça. On dirait qu'elle est toujours prête à pleurer. J'crois qu'elle fait une dépression ou quelque chose comme ça... Chaque qu'on dit un truc, genre « ma mère m'a obligée à faire la vaisselle » ou « J'devais aller voir ma mère », elle se met à chialer. Tous les mecs qui tournent autour d'elle essayent de la consoler, bien sûr...

Sakura : Snif...
Sai : Hé, Saku, sois pas triste ! Moi, je suis là !
Sakura : Pff... Tu peux pas comprendre... T'as pas perdu ta mère, toi ! Et en plus, c'était de ma faute...
Sai : Comment ça ?
Sakura : Bah... Au lieu de rapporter ses médicaments à ma mère, ch'uis allée en disco avec Kiba... Et en rentrant, je la vois morte, étendue comme ça ! En plus, mon père avait une affaire urgente à régler... Si... Si j'étais rentrée plus tôt, j'aurais pu la secourir, l'amener à l'hôpital... Je le lui avais déjà proposé ça mais à chaque fois, elle me disait qu'elle allait bien... Et maintenant... *pleure*

Naruto essuie ses larmes. C'est triste... Bon, en attendant, j'ai plus personne avec qui causer, moi. Enfin, plutôt, quelqu'un qui cause à côté de moi. Je m'approche de Shikamaru qui est presque en train de s'endormir.

Shikamaru : C'est galère, ce qu'elle a, la mère de Sakura...
Moi : C'est de la faute de la sale peste...
Shikamaru : Mais quand même ! T'es d'accord que c'est galère ?
Moi : Mouais...
Shikamaru : C'est vrai que c'est galère, les filles...
Moi : Là, ch'uis entièrement d'accord avec toi...
Shikamaru : Surtout Temari...
Moi : Ouais... Mais pas autant que Sakura...
Shikamaru : Sakura, c'est encore rien à côté de Temari...
Moi : Sakura est 100 fois pire !
Shikamaru : Oui, mais Temari est une féministe.
Moi : Et Sakura une sale peste !
Shikamaru : Mmh... C'est ton point de vue... Bon j'vais aller me recoucher, moi...

DDDRRRRIIIIIINNNGGG !!!

Shikamaru : Galèèèèèèèère... Juste au moment où j'voulais piquer un somme...

On rentre dans la salle de classe. Je m'assois à côté de Shikamaru. Naruto, lui, préfère s'installer à la gauche de la sale peste, et Temari, à sa droite. Maintenant, c'est le cours de japonais. Comme d'hab, j'écoute pas, mais peut-être que je devrais, pour remonter ma moyenne déplorable. Shikamaru, j'crois qu'il a pas de très bonnes notes non plus. Même s'il a 200 de QI, il dort pendant les examens, alors à chaque fois, il se ramasse un 0, ou 100, des fois, quand il est éveillé. Je me sens un peu mal à l'aise, là... C'est juste parce que la sale peste est juste derrière moi et qu'elle pourrait très bien me faire quelque chose sans que je le sache. Mais faut que je me détende : elle est pas en état de faire un sale coup. Elle arrête pas de renifler : la mort de sa mère l'a vraiment bouleversée. Bien fait pour elle... Comme ça, elle saura ce que je ressens.

Shikamaru : AIE !!
Moi : T'as quoi ?
Shikamaru : J'ai eu une sorte de piqûre au dos.

Il se retourne, et là, c'est Temari qui lui affiche un sourire triomphant, un crayon à la mine très aiguisée à la main.

Shikamaru : Arrête, femme !
Temari : Ta gueule ! T'es qu'un macho ! Tu m'énerves !
Shikamaru : Ah là là, les filles, c'est vraiment galère...

Nouveau coup de crayon.

Shikamaru : Bon, arrête, ok, Temari ?
Temari : Retire-ce que t'as dit !
Shikamaru : Non... Ch'uis fatigué...
Temari : Obéis ! Sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:46

suite Chapitre 9:

Elle brandit son crayon comme un pistolet.

Shikamaru : Ok, ok... Ouaaaah... Allez, bonne nuit...

Pendant le cours, j'entends des murmures derrière mon dos. Je crois que c'est la sale peste et la féministe. Bah, c'est juste des conversations de filles... Les trucs de filles, ça se résume qu'à ça : petit copain. Je comprends pas pourquoi elles veulent absolument trouver leur âme sœur. Après, elles s'occuperont d'une bande de mioches qui n'arrêteront pas de brailler pour réclamer leur biberon. Si c'est ça, leur but... Tsss.... Soudain, je sens une pression sur mon dos. Ca effleure juste, mais c'est quand même désagréable. Je me retourne. Là, je vois Sakura et Temari qui rigolent comme des folles. Je pensais que la sale peste n'avait plus la force pour rire, mais apparemment, je me suis trompé... J'aimerais bien savoir pourquoi, mais je vais quand même pas aller leur demander, ça en prend un coup pour ma fierté u.u ...non ? Allez, je demande.

Moi : Je pourrais savoir la raison de vos rires d'attardés mentales qui me dérangent pour écouter le prof ?
Temari : Toi, écouter le prof ? O.O Ca m'étonnerait vachement ! Sinon, t'aurais déjà eu une meilleure moyenne !
Moi : Mais t'as pas besoin de mater ma moyenne, en plus ! Déjà qu'être une chieuse de féministe, ça craint déjà...
Temari : Alors, tu veux plus savoir pourquoi on rigolait ?
Moi : ...
Temari : Alors ?
Moi : ...si...
Temari : Eh ben tu le sauras pas !

Pff... Mais quelle bande de gamines... Nouveau fou rire. Shikamaru se relève, un peu énervé (enfin, je crois, parce qu'il a les yeux à demi-fermés...)

Shikamaru : Silence, femme ! J'essaie de dormir !
Temari : Tais-toi ! T'es qu'un flemmard ! Si t'arrives à rester éveillé pendant une journée entière, j'te paye un menu au restau' !
Shikamaru, intéressé : Quoi ? C'est vrai ?
Temari : Ouais !
Shikamaru : Un menu au restau' ? Celui que je choisirai ?
Temari : Euh... non.... Faut pas abuser, quand même, ch'uis pas riche !
Shikamaru : Bah, même s'il a pas 5 étoiles, ça me changera des plats surgelés...
Temari : Tu te nourris que de plats surgelés ?!
Shikamaru : Bah ouais... C'est mon père qui doit m'élever seul, alors c'est normal...
Temari : Elle est où, ta mère ?
Shikamaru : Partie en voyage en Inde avec ses amies. Du coup, c'est mon père qui... ouaaah !! J'ai sommeil... zzz...
Temari : Réveille-toi, flemmard !
Shikamaru : zzzz... Pari tenu... zzzz...
Temari : Par contre, si tu perds... C'est toi qui feras mes devoirs !
Shikamaru : Pff... Je les fais même pas moi-même, alors les tiens...
Temari : Bon... Tu seras mon esclave pendant une journée !
Shikamaru : QUOI ?!
Sakura : T'es pas sérieuse ?
Temari : Si ! >< Comme ça, quand j'irais faire les boutiques, il transportera mes sacs !
Sakura : T'en as pas besoin... Si tu veux, je t'amène un des mecs qui me court après, comme ça il sera utile à quelque chose !-_-'
Temari : Nan, j'veux que ce soit le flemmard ! Comme ça, il risquera pas de s'endormir ! Et je pourrai lui faire vraiment chier !
Moi : Une journée avec toi ! C'est l'enfer... Pauvre Shika, j'te plains... Paix à ton âme.
Shikamaru : Bon... J'accepte... Au moins, j'aurais le restau'...
Moi : Faudrait déjà que t'arrives à avoir les yeux grand ouverts pendant un jour... Et ça sera pas facile.
Shikamaru : Merci de me soutenir... La solidarité en mecs, ça existe...
Moi : Pour ça, faut pas m'appeler, j'te soutiendrai pas... Je suis pour personne. Mais si tu veux, Naruto sera ton supporter !
Shikamaru : Ouais, Naruto, t'es d'a...

Oh, l'autre ! Il drague Hinata ! Il arrête pas de lui dire qu'elle est mignonne et l'autre, elle est super gênée et elle rougit tout le temps ! Mais je crois qu'elle a toujours un peu peur de Naruto... Conclusion : c'est pas gagné.

Temari : Je savais pas qu'il avait des vues sur l'Anglaise...
Sakura : Ca fait un moment qu'elle lui plaisait, je crois...
Temari : En fait, elle a toujours pas réussi à s'intégrer dans notre classe !
Sakura : Ouais, c'est vrai...
Moi : Bah c'est normal, coincée comme elle l'est... Et chiante en plus...
Sakura : Elle est déjà moins lourde que toi ! Et plus gentille...
Moi : C'est normal, je suis méchant...
Sakura : Ca, je l'avais deviné toute seule, tu sais... -_-' Je suis pas idiote comme toi...
Moi : C'est vrai, toi t'es pas idiote, t'es une sale peste crétine... Bon, je sais que je change de sujet, mais pourquoi vous avez rigolé comme des débiles avant ?
Temari, prenant un air mystérieux : Tu le sauras après...

Ah... Bon... De toute façon, leurs histoires n'intéressent pas... ou peut-être un tout petit peu... ou même beaucoup... Bon... Le reste du temps passe normalement, sans événement majeur à signaler. Quand la sonnerie de la fin des cours retentit, je me lève d'un bond. Je marche dans le couloir d'un pas traînant, comme je le fais d'habitude. Mais c'est étrange... A chaque fois que je passe devant un quelqu'un, j'entends des exclamations étouffées... En tout cas, ça ne peut pas être dû à l'article de Kiba sur moi et Karin. Pour une fois, je reconnais qu'Ino a fait du bon travail en disant que c'était faux. Soudain, une groupie saute à mon cou. C'est Ino, justement, qui pleure presque.

Moi : Lâche-moi !!
Ino : Nan !! J'peux pas le croire... Dire qu'on s'aimait...
Moi : De quoi tu parles ?!
Ino : Ma vie est finie... snif...
Moi : Je repose ma question : de quoi parles-tu ?!
Ino, en pleurant : snif...
Moi : Attends, si tu me dis pas tout de suite ce que s'passe, je vais devoir employer la manière forte... C'est-à-dire... un bon coup de poing (et je m'en fous carrément si t'es une fille !)
Ino : Snif...
Moi : Bon, pas grave, je pars...

J'ai pas fait 100 mètres qu'il y a un gars qui se dirige vers moi, tout sourire, presque... charmeur ?! Ah, mais j'le reconnais : c'est un gars dans ma classe, Suigetsu. Il a des cheveux blancs un peu bizarres. Il est alcoolique, la plupart du temps. Il arrive toujours au lycée en chantant des chansons idiotes et une fois, il s'est évanoui.

Suigetsu : Hé, Sasu -hips !
Moi : Je ne m'appelle pas Sasu, mon nom, c'est Sasuke. Et tu me veux quoi ?
Suigetsu : Hips ! Dis, moi ch'uis libreuh...
Moi : Hein ?! De quoi tu causes ?!
Suigetsu : Bah, ch'uis libreuh, moi ! Hips ! Tu veux pas aller chez moi, ce soir ?
Moi : Attends, mais t'es pas complètement malade ?? T'as bu trop de vodka ou quoi ?
Suigetsu : Je bois zamais d'la vodka, z'préfère -hips- ! le rhum... Ze sais, c'est un truc de vieux... Je crois que je me suis trop bourré...
Moi : Aha. Intéressant.
Suigetsu : Ouais, ze sais^ ^ Et t'as toujours pas -hips !- répondu à ma question...
Moi : Bah non, j'veux pas venir chez toi ! Taré...
Suigetsu : Tu sais que t'as -hips- un joli cul ? Et que t'es bien foutu ?
Moi : Hé ho, arrête de mater, c'est ma propriété exclusive ! Et tu vas pas me dire que t'es homo, quand même ?
Suigetsu : Bah si !
Moi : O.O
Suigetsu : Et toi aussi -hips !-, non ?
Moi : Ca va pas ou quoi ?! Ch'uis hétéro, moi ! Même si pour l'instant, j'ai éprouvé aucune attirance pour les filles !
Suigetsu : Bah -hips !- tu vois ! T'es gay !
Moi : Allez, j'pense que tu devrais aller dans un centre de désintoxication, parce que là... T'as vraiment trop forcé...
Suigetsu : Allez, viens dans mes bras ! J'veux toucher ton corps ! > <
Moi : Hé ho, lâche-moi !
Suigetsu : Mais si tu veux pas que je te touche, alors pourquoi t'as écrit ça ?
Moi : Ecrit quoi ?
Suigetsu : Le truc derrière ton dos, sur ton habit !

Je retire mon pull gris clair et l'examine. L'alcoolique me lance un regarde mi-pervers, mi-admiratif en voyant mon torse (musclé, je sais). Là, je vois une petite inscription : Je suis gay, désolé les filles ! Par contre, je vous attend, les mecs !
D'un coup, je balance mon pull dans la poubelle la plus proche du coin. Mais le problème maintenant, c'est que ch'uis obligé de rentrer chez moi torse nu, qu'il caille à mort et que les poufs s'évanouissent toutes à mon passage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nara bakura
Rpg-Admin
Rpg-Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2008

Mon personnage
Experience:
200/999  (200/999)
Yens:
1000/100000  (1000/100000)

MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   Dim 10 Fév - 17:47

Chapitre 10:

Vous pouvez me dire pourquoi il fait si froid dans ce pays de merde ?? Je gèle. Bon, c'est un peu normal : il y a du vent qui souffle super fort, je suis torse nu et on est début octobre. L'automne, quoi ! Le pire, c'est qu'à cause de ce p'tit je suis vraiment idiot de Suigetsu, j'ai raté mon bus ! Il y en a un autre dans... 45 minutes. Qu'est-ce que je pourrais bien faire au lycée pendant trois quarts d'heure ? A part m'emmerder... Bon. En attendant, j'vais aller voir un peu autour des environs. Me promener... J'ai rien d'autre à foutre, de toute façon. Et marcher, ça réchauffe. Ben ouais, faut pas oublier qu'il caille !! Je regarde un peu autour. Ah ! Y a un lac ! Je traverse une rue, puis un pont. A mi-chemin, je m'arrête et contemple l'étendue d'eau bleue. C'est beau. En plus, le soleil se couche, ça fait des reflets. J'ai toujours aimé l'eau. Quand j'étais petit, chaque week-end, j'allais à la plage.

Bon. Et maintenant, je fais quoi ? Peut-être m'acheter un truc à bouffer, parce que je commence à avoir la dalle... Ouais, c'est ce que je vais faire. Je me dirige en direction du combini quand j'entends des pleurs. Et comme je suis curieux, je vais voir ce qui se passe. Et là, je vois...

Assise par terre, elle a l'air vraiment vulnérable, comme un chien battu. Un truc fragile qui aurait été brisé. C'est elle, la sale peste...

Moi, en m'approchant : Encore en train de chialer ?
Sakura : ...
Moi : Toi... tu me fais vraiment trop pitié. Assise part terre à pleurer comme ça... On va te prendre pour une clocharde.
Sakura : Ta gueule...
Moi : Quoi, « ta gueule » ? J'ai pas fini de parler, j'ai encore pleins de choses à dire !
Sakura : ...
Moi : Tu fais comme si tout tournait autour de toi. La mort de ta mère ? Je m'en bats les cou****es !
Sakura : ...
Moi : Tu as tout pour toi : des amis, la popularité, la beauté... peut-être un tout petit peu d'intelligence. Et tu oses encore pleurer ?
Sakura : ...
Moi : Au début de l'année, j'avais rencontré une peste, une vraie ! Rebelle, arrogante, forte...

Je marque un temps, juste pour voir si l'autre pleureuse réagit, mais... non.

Moi : Et maintenant, qu'est-ce que je trouve ? Un bébé pleurnichard qui ne sait pas marcher tout seul !

PAF ! Je touche la marque rouge sur ma joue. Ca fait mal et elle est brûlante. Et juste à côté, la main de Sakura toujours tendue. Et même si ça fait vraiment mal, je souris. Légèrement, hein ? Allez pas imaginer des trucs... C'est juste un micro-sourire...

Moi : Je reconnais enfin la sale peste d'avant...
Sakura : Pff... Sasuke, t'es vraiment lourd !

Elle enlève la poussière de ses habits puis me regarde.

Sakura : Je peux savoir pourquoi tu ne portes pas de haut ?
Moi : Ah, ça... Hé !! C'était à cause de vous deux !! Alors fais pas l'innocente !
Sakura : T'as enlevé ton pull à cause du mot de Tema-chan ? T'es bête, tu vas crever de froid !
Moi : Je te signale que je crève déjà de froid et que j'ai les lèvres violettes, idiote !
Sakura : Me traite pas d'idiote, crétin !
Moi : Et toi, ne me traites pas de crétin !!
Sakura : Ow ! Gueule pas, je suis sensible... Et en plus, qu'est-ce que tu fous là ?
Moi : J'ai raté mon bus... à cause du mot écrit derrière le pull.
Sakura : Sérieux ?! Y a un gars qui s'est montré ?
Moi : Ouais. Suigetsu, l'alcoolique.
Sakura : Ah ouais ! Je l'avais oublié, celui-là !
Moi : Bon... moi, j'y vais, hein... Idiote !
Sakura : Quoi ? T'as dit quoi ? Répète pour voir !
Moi : Idiote !!
Sakura, en me courant après : Tu vas voir !

Mais c'est quoi, cette furie ? Elle court vite ! Pourtant, j'essaie de courir le plus loin possible... 'tain, elle va me rattraper !

Moi : AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH !!!

Et... Stop !! J'ai ma dignité, quand même !! Même, ma dignité d'homme, comme dirait Shikamaru... Je m'arrête. Mauvaise idée. La sale peste derrière me fait vraiment peur... Alors, pour l'instant... courir !!! Quoi, je « suis en train de fuir » ? C'est pas vrai !! LA peste, elle fait flipper quand elle s'énerve !! J'aurais dû la laisser chialer toute seule, au moins, elle faisait pas de dégâts... Et maintenant, je dois courir... Non, j'ai plus de souffle... Ah, elle non plus...

Moi : Pff... pff...

Ch'uis crevé... Mais au moins, je sens plus tellement le froid. Je lève la tête. Y a des vieilles dames qui nous regardent bizarrement.

Moi, aux vieilles : Quoi ? Vous avez jamais vu un gars en torse nu courir ?

Elles s'éloignent, vexées. Aaah, et l'autre peste qui s'approche !! Courir !!! Ah... merde, j'en peux plus... Je fais quoi, alors ?! Tiens, ça serait pas...

Voix : Hé, Saku !!

Non...

Voix : Hé ? Et tu fous quoi, là, Uchiwa ?
Moi : Tu veux vraiment le savoir ? Blondasse féministe ?
Temari : Ne m'appelle pas comme ça ! Saku, comment ça se fait que t'es là ? Où t'étais passée ? On arrivait plus à te retrouver !

« On » ? Ah oui, y a l'autre débile qui arrive.

Naruto : Sakura-chaaaan !! Où t'étaaaais ?
Sakura : Ah... Je me suis enfuie... J'avais juste besoin d'être un peu seule.
Temari : C'est ça que t'appelles « seule » ?! T'es avec Uchiwa !
Sakura : Je sais... j'ai voulu lui faire chier... C'est fou ce que ça fait du bien ^ ^
Temari : C'est tout ? Et comment ça se fait qu'il était là, par hasard, pile au moment où t'étais plus avec nous ?
Sakura : Mais qu'est-ce que j'en sais ! Faut demander à l'autre, aussi !!

Tout le monde se tourne vers moi. Quoi ?

Temari : AAAAAAAAAAAAAAAAAH !! Il est torse nu !! C'est dégueu' !!
Sakura : Ca, c'est à cause du mot que t'avait écrit...
Temari : Et il a enlevé son pull juste à cause de ça ? Mais il est je suis vraiment idiot !
Sakura : Je sais, c'est ce que je lui ai dit.
Temari : Bon ! On rentre, Saku ?
Sakura : Euh... oui. Naru aussi ?
Naruto : Nan, moi je reste là.

Elles partent... Y a juste Naruto devant moi, qui me regarde fixement. Enfin, il prend la parole :

Naruto : C'était comment ?
Moi : De quoi tu parles ?
Naruto : Ben... Toi est Saku !!
Moi : Quoi, « moi et Saku » ?
Naruto : J'ai vu qu'elle te courait après ! Elle fait peur, hein ?
Moi : Tu sais pas à quel point...
Naruto : Oh, ch'uis sûr que je sais mieux que toi !! A chaque que fois que j'étais « trop je suis vraiment idiot », d'après elle, elle me tapait !
Moi : Elle avait bien raison... mais apparemment, ça a pas servi à grand chose...
Naruto : Oh, c'est bon, hein !! Ch'uis pas autant je suis vraiment idiot que ça !
Moi : ...tu veux vraiment le savoir ?
Naruto : Oui...
Moi : Si, t'es vraiment je suis vraiment idiot.
Naruto : Pourquoi vous êtes tous méchants avec moi ? ToT J'ai rien fait, moi ! Ch'uis sage, je travaille bien à l'école, ch'uis un gentil garçon...
Moi : Rien à voir... toi, un gentil garçon ? C'est quand même à cause de toi qu'Anko a démissionné !
Naruto : Pas seulement ! A cause de Saku, aussi...
Moi : Ah ouais...

On arrête de causer un moment.

Naruto : ...Sasuke ?
Moi : Ouais ?
Naruto : Désolé...
Moi : De quoi ?
Naruto : Ben, j'avais dit que t'étais sans cœur, et tout... Je m'excuse.
Moi : Hn...
Naruto : C'est juste que je m'inquiète beaucoup pour Saku. Elle est comme ma sœur, alors...
Moi : « Comme ta sœur » ? On dirait que vous êtes un vrai petit couple !
Naruto : Hé ho ! Arrête. Dis pas ça. Sakura et moi, ça va jamais le faire. On se connaît depuis tellement longtemps... C'est ma petite sœur, c'est tout. Et puis, il y a Hinata...
Moi : Moi, j'pense que c'est toi et l'autre naïve qui allez pas ensemble ! Vous êtes carrément opposés ! T'as vu comme elle est brune, elle est toute timide, comme elle est chiante... Remarque, elle te ressemble quand même un peu finalement.
Naruto : Tu crois qu'on a vraiment aucune chance ?
Moi : Ouais, je le pense vraiment.
Naruto : Ah...
Moi : Pourquoi, tu l'aimes ?
Naruto : Ben non, on se connaît même pas ! Mais je la trouve vachement mignonne, c'est tout...
Moi : Ah.
Naruto : Bon... Alors... On est toujours amis ?
Moi, en souriant (légèrement) : J'ai que toi, de toute façon...
Naruto : Ok, alors on se serre la main !
Moi : Ca va pas ou quoi ? On a jamais dit qu'on signait un traité de paix !
Naruto : Alors la bise ?
Moi : C'est pire !
Naruto : Alors, c'est oral...
Moi : Ouais, ça va très bien !
Naruto : Oui, et... LE BUS !!
Moi : Quoi, le... LE BUS !! Merde !! J'vais le rater !
Naruto : Moi aussi, j'devais le prendre ! Bah alors, cours !

Tiens, c'est qu'une impression, mais je cours beaucoup, aujourd'hui... Finalement, on a réussi à le rattraper, mais juste de juste... -_-'

*****

Le lendemain...

J'arrive au lycée. Et là, je vois Temari en train de tabasser le pauvre Shikamaru... Ah oui, c'est vrai : c'est le début du pari. J'me demande ce que ça va donner... Je me rapproche un peu.

Temari : Et t'as pas intérêt à dormir, hein ! J'te surveille !
Shikamaru, en se massant la tempe : Ah là là... Femme, si je dors, ça veut dire que je perds le pari... Et donc, que tu gagnes...
Temari : Ah... Ah oui, c'est vrai... Mais tu te crois malin, ou quoi ?!

Et ça recommence... Elle lui fout une claque, et l'autre réagit pas, parce qu'il ne veut pas frapper une fille. Au fond, il a raison. Les filles, c'est faible...

Voix : P'TIT PRÉTENTIEUX !!

Peut-être pas, finalement...

Moi, en me retournant : Quoi ?
Sakura : Bon... Alors, je... je...
Moi : Quoi, « je... je... » ?
Sakura : Laisse-moi parler ! Bon, alors voilà...
Moi : Bon, tu te dépêches, ok ? J'ai pas que ça à faire !
Sakura : Ta gueule ! M... merci.
Moi : Quoi ?
Sakura : Merci...
Moi : Quoi ? J'entends rien !
Sakura : MERCI !!

Tout le monde se retourne pour regarder Sakura. C'est vrai qu'elle est bruyante... Elle avait déjà dit quoi ? Ah oui... « Merci... » Attends... Pourquoi elle me remercie ?!

Moi : Pourquoi ?
Sakura : Quoi ?
Moi : Pourquoi tu me dis merci ?
Sakura : Ben... Je... Oh ! Ok, c'est bon! Je te dis pourquoi !
Moi : Alors dis-le !
Sakura : J'avais pas vraiment réalisé que j'étais devenue une chialeuse pro... jusqu'à ce que tu me le dises... C'était quoi, déjà ? « Bébé même pas capable de marcher tout seul ? » C'était une méthode radicale, mais efficace. Finalement, grâce à toi, je crois que je suis guérie.
Moi : Aha.
Sakura : Alors, je voulais juste te dire merci... J'ai pu m'en remettre grâce à toi.
Moi : Ok. Alors, tu fais quoi pour me remercier ?
Sakura : Hein ?
Moi : Ben oui ! Tu m'offres un repas au restau' ou tu me donnes de la thune ?
Sakura : Quoi ?! Pour te remercier... je te promets de pas te taper durant deux semaines !
Moi : Ok, ça marche. Plus la thune.

BANG ! J'en ai marre de toujours me faire frapper... Cette fois, je lui rends son coup !

Moi : Hé, t'avais promis ! Sale peste, tu vas voir !

Je lui donne une baffe, elle me la rend, on se donne des coups de pied dans le ventre, le genou... Y a tout le monde qui nous regarde. Ca met l'ambiance avant les cours ! Bon, de toute façon, ça les regarde pas, je m'en fous d'eux. On se continue de se battre, même si Shika me dit qu'il faut pas frapper les filles parce sinon, ça va chialer après, et que ça va rapporter, parce que les filles, ça choisit toujours les solutions de facilité...

Voix : STOP !!

On s'arrête pas, même si la présence menaçante de la principale avance vers nous.

Tsunade : J'ai dit stop !!

Cette fois, on s'arrête.

Tsunade : Hum... Juste avant sa démission, Anko m'avait dit que vous étiez, entre autres, des cas à problèmes. Bref, dans mon bureau, et tout de suite !
Naruto : La vieille, je vous l'avez dit que je pouvais être sage ! Vous voyez, je me suis pas mêlé à eux !
Tsunade : Oui, c'est bien Naruto, tu fais des eff... Hé ! JE NE SUIS PAS VIEILLE !!
Naruto : Ah oui, c'est vrai, j'avais oublié... N'empêche, vous avez de la cellulite en trop...
Tsunade : Quoi ?! Puisque c'est comme ça, dans mon bureau, toi aussi ! Je vous retrouve dans deux minutes !

Silence général. Puis Naruto éclate de rire.

Naruto : Ouééé !! Comme avant ! Hein, Sakura-chan ?
Sakura : Ouais ! Ca faisait longtemps qu'on avait pas été convoqués ensemble !
Moi : Hum, hum ! Vous oubliez pas quelqu'un ?
Sakura, en se retournant : Nan ! Toi, tu comptes pas !
Naruto : Ouais ! Sasu, c'est bien ! Je reconnais mon meilleur ami !
Sakura : Hein ? Mais l'encourage pas ! Je peux pas voir ce type en peinture... et en plus, tu deviens ami avec !
Naruto : Mais, Saku... Il est marrant !
Sakura : Lui, marrant ?! O_o
Naruto : Mais si ! Mais peut-être qu'il n'en a pas conscience... Il est vraiment marrant, je t'assure ! Enfin, quand on le connaît bien...

DRIIIIIING !!! Bon... On doit aller dans le bureau de la principale...

*****

Ah, c'est dég' ! C'est presque aussi désordonné que l'appart' à Naruto... Y a des papiers partout, des bouteilles de saké aussi... -_-' C'est vraiment ça, notre principale ? J'crois qu'on a vraiment la plus louche... -_-'

Tsunade : Bien, vous pouvez vous asseoir.

On s'assoit donc.

Tsunade : Alors... Ben, comme vous vous êtes battus, alors que notre école est censée être pacifique...
Sakura : Mais, madame ! Notre école est pas pacifique ! Y a toujours pleins de bastons !
Tsunade : Justement, c'est pas pour rien que j'ai mis le « censée » ! Bon, comme je le disais...
Moi : On s'en fout de vos discours à la noix ! Dites-nous vite combien on a d'heures de colle, qu'on puisse se casser !
Tsunade : Vous n'aurez pas d'heures de colle...
Naruto : La vieille, on devra faire quoi ? MANGER DES RAMEEEEEENS ?? *o*
Tsunade : Non, pas du tout... -_-' ET JE NE SUIS PAS VIEILLE !!
Naruto : Ah, zut !! J'ai de nouveau oublié !^ ^'
Moi : Bon, alors, on aura quoi ?
Tsunade : Bien, vous aurez un travail spécial... C'est...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: histoire naruto (parodie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
histoire naruto (parodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
naruto-rpg :: hors-rp :: Parodies de RP-
Sauter vers: